6

Compétences que tu peux apprendre en faisant le poirier

LISTICLE | 10/27/2022

En faisant le poirier, tu apprends à te concentrer entièrement sur l'ici et maintenant et à faire abstraction de toute distraction possible. Car dès que ton attention est ailleurs, tu tombes. Lorsque je fais l'équilibre sur les mains, je suis totalement présent à moi-même et seul le moment présent compte. Je suis calme, concentrée et moi-même. Dans cet article, je veux vous montrer les compétences que ma passion pour le handstanding m'a permis d'acquérir pour la vie de tous les jours.

Faire le poirier n'est pas seulement un exercice !

"L'équilibre sur les mains n'est qu'un exercice et en plus c'est trop difficile, je ne pourrai jamais le faire !" Si j'avais reçu un euro à chaque fois que j'ai entendu cette phrase, je serais déjà millionnaire. Mais une chose est sûre : là où il y a de la volonté, il y a un chemin. L'équilibre sur les mains n'est pas seulement un exercice, l'équilibre sur les mains n'est pas réservé à un certain groupe cible. Tout le monde* peut apprendre à faire le poirier - et bien plus encore.

En apprenant, tu passes par plusieurs phases et tu apprends à te connaître d'une toute nouvelle manière. Je peux te promettre une chose : Tu deviens plus calme, plus concentré et tu t'exerces à la patience. Cela te sera aussi utile dans la vie de tous les jours que pour faire le poirier.

Voici les compétences que tu peux acquérir en faisant l'équilibre sur les mains pour la vie quotidienne

  1. Faire preuve de patience
  2. Mettre les problèmes en perspective
  3. Être en forme dans sa tête et dans son corps
  4. Avoir les bonnes attentes
  5. Précision
  6. Calme et concentration
1

Être patient

Si tu as déjà essayé de faire le poirier, tu en as certainement fait l'expérience : il faut de nombreuses tentatives infructueuses avant d'arriver à se tenir vraiment sur les mains - même si ce n'est que pour quelques secondes.

La bonne coordination et les connexions neurales nécessitent simplement du temps et surtout : ta patience. Car un équilibre sur les mains n'est pas le fruit du hasard !

Si tu choisis des variantes d'exercices trop difficiles au début, tu constateras rapidement qu'il te faudra beaucoup plus de temps pour le faire correctement que si tu commences petit. Cela vaut d'ailleurs aussi dans la vie privée : si tu commences par des tâches compliquées au travail, tu perdras vite ta motivation et tu ne seras que frustré à la fin.

Mieux vaut donc faire de petits pas, mais de bons pas. Tout le monde a commencé petit. Tu apprendras ainsi à travailler avec tes capacités actuelles et à accepter tes limites. Tu t'en rendras compte : L'assiduité et la constance sont payantes !

2

Mettre les problèmes en perspective

Lors de l'entraînement au handball, je me compare parfois à mon meilleur entraînement. De ce fait, les mauvais entraînements paraissent naturellement beaucoup plus dramatiques. Il est clair qu'il est difficile de mettre en perspective les mauvais entraînements et de considérer les progrès sur la durée.

En m'entraînant constamment, j'ai appris à ne pas prendre les échecs trop à cœur, mais plutôt à les utiliser comme une occasion d'analyser ces entraînements. Cela permet, comme souvent, d'aller plus loin dans la vie que de se battre contre soi-même. Cela te permet également d'apprendre à accepter les détours. Après tout, le chemin est bien plus le but que le résultat final.

3

Être en forme dans sa tête et dans son corps

L'importance du lien entre le sport et la santé n'est plus un secret pour personne : la méga-tendance consistant à faire du sport pour rester en forme dans sa tête et dans son corps est actuellement en plein essor.

En faisant le poirier, tu apprends à être plus à l'écoute de ton corps. Ta tête travaille plus que tu ne le penses : faire le poirier, c'est comme faire de l'exercice cérébral. Tes muscles doivent apprendre à travailler "dans l'autre sens" que d'habitude, car le point fixe vient des mains et non des pieds. Tu apprends où se trouvent ton corps, tes pieds, tes jambes et ton core dans l'espace - cela peut être déroutant au début, car ta perception est déformée.

Mais c'est justement ce changement de perspective qui me rappelle souvent au quotidien que chaque pièce de monnaie a deux faces et qu'il existe une solution à la plupart des problèmes.

4

Les bonnes attentes

Si tu t'y prends avec de fausses attentes, tu te rendras vite compte qu'il te faudra un certain temps : car tu ne pourras pas apprendre un handstanding parfait du jour au lendemain.

Mais ce n'est pas nécessaire ! Si tu te fixes des objectifs intermédiaires au lieu de te concentrer uniquement sur l'objectif final, tu apprendras à célébrer de petits succès. Un entraînement constant et de l'assiduité sont nécessaires pour obtenir les résultats souhaités - tout comme dans la vie quotidienne.

5

Précision

Un bon équilibre sur les mains nécessite des mouvements de correction précis. Cela signifie que tu as une marge de manœuvre relativement petite avec laquelle tu dois te débrouiller. Je trouve cela particulièrement utile dans la vie de tous les jours : lorsque j'ai peu de marge de manœuvre pour prendre des décisions, je me penche sur moi-même et j'essaie de prendre la bonne décision à l'aide de pensées précises et calmes.

J'ai ainsi appris à garder d'abord mon calme dans les situations critiques et à ne pas réagir avec agitation. En effet, de même que des mouvements brusques lors d'un équilibre sur les mains peuvent rapidement entraîner une chute, des situations difficiles peuvent être aggravées par des réactions brutales.

6

Connexion corps-esprit

En t'entraînant au handstanding, tu apprendras vite que sans calme, tu n'iras pas loin. Car l'entraînement exige beaucoup de concentration et de calme. Si tu t'agites, cela ne te mènera définitivement nulle part. Des micromouvements dans les doigts t'aident à t'équilibrer sur tes mains. Ta tête doit être présente : Tu te concentres exclusivement sur le moment présent, tu es dans l'ici et maintenant. Car si tu es distrait, cela ne fonctionne pas bien.

J'ai pu mettre cette capacité en pratique dans ma vie quotidienne : Je travaille de manière plus concentrée et je ne me laisse pas si facilement distraire par d'autres choses. L'équilibre sur les mains est pour moi une sorte de méditation. Tu apprends à mettre ton corps au repos en contrôlant ta respiration. Tu apprends à te concentrer uniquement sur ce qui est vraiment important à ce moment-là.

Share article