Aller au contenu principal
This content on ISPO.com was translated automatically and may contain mistakes. Click here for the original version.
Kajak Fahrer auf einem See
Sports nautiques

5 raisons pour lesquelles tu devrais faire du kayak

  • Dominik Petermeier
  • 19. septembre 2021

Imagine que tu te trouves au milieu d'un grand lac. Le coucher du soleil est imminent et le crépuscule scintille dans les vagues. Tu glisses silencieusement dans l'eau calme. La seule chose que tu entends est le doux clapotis de la pagaie, tandis que tu admires les montagnes et les rives éclairées en orange au bord du lac. Le kayak passionne de plus en plus de gens. Nous te montrons pourquoi tu devrais toi aussi suivre cette tendance.


Qu'est-ce qu'un kayak ?

Avec le canoë, le kayak est l'un des principaux sous-groupes du canoë. Celui-ci se caractérise surtout par sa forme allongée et le fait de regarder dans le sens de la marche. Les kayaks se pratiquent en position assise avec une pagaie double, les jambes tendues vers l'avant. Le canoë, quant à lui, s'utilise en position agenouillée et avec une pagaie à une seule pale.

Le kayak était à l'origine utilisé par les Esquimaux comme moyen de locomotion rapide et maniable pour chasser sur l'eau. C'est précisément grâce à ces caractéristiques qu'il est devenu l'un des équipements sportifs les plus populaires pour les sports nautiques sur les rivières et les lacs et qu'il a déjà fait de nombreux adeptes. Nous avons rassemblé 5 raisons pour lesquelles ce sport te conviendra à coup sûr.

1. le kayak est polyvalent

En fonction de tes préférences, tu peux choisir entre différentes variantes, chacune parfaitement adaptée aux différentes conditions de courant et de navigation. Nous avons listé ci-dessous les trois principales.

Kajak fahren ist vielseitig. Auch im Wildwasser möglich
Image credit: Helioscribe / Shutterstock.com

Leskayaks d'eau vive sont parfaitement adaptés aux conditions des rivières sauvages. Grâce à sa longueur d'environ 3 m et à son corps large et volumineux, on ne chavire pas facilement dans un tel modèle et on se sort mieux des rouleaux et des retours. C'est justement en raison de cette stabilité qu'il est volontiers utilisé par les débutants.


Les kayaks de mer et de randonnée sont en revanche plus longs et plus étroits (4 à 5 m) que la variante d'eau vive. Comme le risque de chavirer est nettement plus faible lors de la navigation sur des rivières et des lacs tranquilles, on attache plus d'importance à la réduction de la résistance de l'eau dans ce type de construction. Il est ainsi possible de parcourir de longues distances avec beaucoup moins d'efforts. Les kayaks de mer et les kayaks de randonnée conviennent surtout aux cyclistes calmes qui veulent profiter de l'environnement.

Leskayaks freestyle, qui mesurent entre 1,80 et 2,60 mètres, sont les plus courts et sont principalement utilisés par les professionnels. Grâce à leur maniabilité supérieure, les vagues, les rouleaux et les retours peuvent être franchis de manière ludique. Ce modèle est très instable dans l'eau et ne convient pas aux débutants. Pour naviguer avec un tel kayak, il faut déjà avoir une certaine expérience.

2. le kayak - un sport d'endurance exigeant

Le kayak fait surtout travailler les bras et le tronc, mais les jambes doivent aussi bien collaborer pour progresser de manière optimale. C'est un sport d'endurance qui sollicite tout le corps. Les longs trajets en particulier demandent beaucoup de force et consomment beaucoup d'énergie. Si l'effort est trop important, il est toujours possible de faire une pause dans des endroits calmes pour se reposer. La plupart des modèles disposent à cet effet d'espaces de rangement étanches dans lesquels il est possible d'emporter des provisions.

3. en kayak au cœur de la nature

De nombreux sports dépendent de chemins praticables et carrossables ou d'un itinéraire fixe. L'orientation et la navigation demandent de la concentration et détournent souvent l'attention de l'environnement. En kayak, en revanche, on est guidé par le cours de la rivière ou on navigue sur des lacs ouverts où l'orientation est très facile. On peut ainsi profiter du spectacle de la nature sans être dérangé. Notre interview avec Peter Csonka et Nina Csonkova, les meilleurs kayakistes freestyle du monde, donne un aperçu de cette sensation.

Ansicht eines Kajak Fahrers auf einem See
Image credit: nadtochiy / shutterstock.com

C'est peut-être aussi ce qui rend le kayak si spécial. Une sensation. Une sensation que peu d'autres sports peuvent offrir. Un mélange d'itinéraires paisibles et de descentes sauvages dans la nature magnifique de notre monde.

4. un kayak gonflable pour plus de flexibilité

Les modèles traditionnels prennent beaucoup de place et sont difficiles à transporter. Les déplacements spontanés pendant les vacances sont donc liés à beaucoup de travail, surtout avec plusieurs personnes. Si cela vous semble trop compliqué, vous pouvez vous procurer un modèle gonflable comme alternative flexible. Ceux-ci ne prennent pas beaucoup de place de rangement dans la voiture lorsqu'ils sont vides et sont déjà prêts à l'emploi après un bref gonflage avec une pompe à air électrique.

5. faire du kayak - toute l'année

Le kayak est un sport d'été - c'est du moins ce que beaucoup pensent. L'air froid et l'eau encore plus froide découragent la plupart des pagayeurs. Pourtant, il est en réalité possible de faire du kayak toute l'année, même en hiver. Après quelques préparatifs, on est récompensé par des paysages enneigés à couper le souffle, des rives recouvertes de blanc et un silence apaisant. Ce dernier est d'ailleurs rarement partagé en raison du peu de pratiquants en hiver.

Kajakfahrer im Wasser vor einem Gebäude am beschneiten Ufer
Image credit: Alisha Bube / shutterstock.com

Faire du kayak - tout dépend de la tenue vestimentaire

Le plus important dans le froid, c'est de bien s'habiller. Le corps évacue beaucoup de chaleur par la tête. C'est pourquoi un couvre-chef, comme un bonnet, est vivement recommandé pour éviter l'hypothermie et garder les oreilles au chaud. Il en va de même pour les mains : devoir tenir la pagaie avec des doigts glacés peut rapidement ruiner une excursion agréable. Des gants bien rembourrés sont indispensables pour une sortie en hiver. Des vêtements chauds pour le torse, les jambes et les pieds sont bien entendu nécessaires. Il est préférable de les superposer afin de pouvoir enlever et remettre des couches si nécessaire.

Le risque de chavirer existe toujours. Comme l'eau froide refroidit rapidement le corps et rend la nage difficile, il faut absolument porter un gilet de sauvetage et une couche extérieure de vêtements imperméables. La sécurité est également une priorité pour le kayak.

Le kayak est l'un des rares sports nautiques qui peut être pratiqué toute l'année. Que ce soit seul, avec des amis ou en famille - comme sport éprouvant en eau vive ou tranquillement dans un lac pour observer la nature - le kayak procure du plaisir à de nombreuses personnes. Peut-être découvriras-tu toi aussi ta passion pour le paddle !

Topics