Durabilité // 04/25/2023

Circularité, modularité et adaptabilité. C'est ainsi que l'industrie du sport reste viable

Image credit: Noah Buscher / Unsplash.com
Author:
Franziska Kammleiter

Le secteur des vêtements de sport est confronté à des défis. Malgré la forte pression que les entreprises et les détaillants ressentent actuellement en ce qui concerne le respect des promesses de durabilité, les problèmes de chaîne d'approvisionnement et l'augmentation des prix, ils doivent rester viables. Tu découvriras ici comment ils peuvent relever ces défis et quels nouveaux concepts l'avenir leur réserve.

Repenser l'économie circulaire

Malgré les nombreux avantages de l'économie circulaire dans le secteur du sport, il reste de nombreux défis à relever. Par exemple, il peut être difficile d'atteindre le niveau d'efficacité et d'innovation nécessaire pour créer des systèmes de recyclage réellement fermés, et la coopération et la coordination entre les différents acteurs du secteur font souvent défaut. En outre, il convient de ne pas utiliser l'économie circulaire uniquement comme une méthode d'écoblanchiment pour rendre les produits plus attrayants. Dans le meilleur des cas, il s'agit à la fois d'un modèle commercial et d'un outil marketing. Des entreprises comme Bergzeit, Sneaker Rescue, Yonderland ou SOEX vivent pour la Durabilité. Il ne s'agit plus seulement de fermer un cycle, mais de changer le cycle, d'élargir le cycle et de prolonger le cycle de vie des produits.

Il est également important d'emmener les consommateurs dans ce voyage. "D'une part, nous voulons éduquer et sensibiliser les clients à prendre soin de leurs produits et à en prendre soin. D'autre part, nous voulons fabriquer des produits qui, s'ils tombent en panne, peuvent être réparés", explique Melanie Grünwald, responsable du développement durable chez Yonderland.

"L'économie circulaire n'est pas un "nice to have", c'est une nécessité".

Y aura-t-il un moment où l'on pourra dire que le projet Circularity est terminé ? Walter Thomsen, CEO de SOEX, a un avis bien tranché sur la question : "Non, nous n'en sommes qu'au début, il n'y a pas de fin, il faut espérer que ce sera la nouvelle normalité". Il est particulièrement important que les grandes entreprises s'emparent du sujet et donnent ainsi un signal pour l'avenir. La circularité pourrait alors trouver sa place dans au moins 30 % de l'industrie textile d'ici 2030. Actuellement, on accorde encore trop peu d'attention à ce thème : "Nous n'avons même pas encore égratigné la surface du cycle", estime Melanie Grünwald.

Des concepts de design pour l'avenir

Outre l'activité principale pure, les entreprises devront à l'avenir miser sur d'autres modèles commerciaux et les développer en parallèle de l'activité principale. Ainsi, une marque peut passer du statut de simple revendeur à celui de prestataire de services, par exemple pour mettre sur le marché des solutions de recyclage. Mais les entreprises doivent penser encore plus loin. Il existe de nombreuses approches et concepts qui ne se contentent pas de pousser plus loin la réflexion sur l'économie circulaire et la durabilité et de les rendre viables. Le fil rouge qui traverse de nombreux concepts est la modularité et l'adaptabilité.

Les participants à la masterclass de l'ISPO Academy ont démontré à quel point la créativité est possible dans ce domaine. Sous le slogan "Another tomorrow : Driving the evolution of sports apparel & equipment", des étudiants en design ont présenté des idées et des concepts innovants qu'ils ont développés lors d'un atelier.

Les experts* de la Masterclass à ISPO Munich 2022

Se connecter à travers les vêtements

De l'ancien à l'or. C'est la devise de ce concept. Un obstacle bien connu du secteur des vêtements actifs est la surconsommation et la surproduction. Mais ce problème ne peut pas être résolu par une seule personne. Cette idée prévoit de s'associer et de collaborer à cette fin. Grâce à une plateforme de partage de vêtements, une communauté est créée et les personnes et les vêtements sont réunis.

Retour vers le futur

De nombreux vêtements restent souvent presque inutilisés dans l'armoire ou sont jetés. Ce concept vise à redonner de la valeur aux vêtements et à offrir une deuxième vie aux vêtements. Cela est possible grâce à des vêtements transformables qui donnent au vêtement plus qu'une simple utilité. À quoi cela ressemble-t-il ? Une veste qui se transforme en sac à provisions ou un manteau qui peut également être utilisé comme hamac montrent à quoi pourrait ressembler l'avenir. Une attention particulière est accordée à un cycle de vie régénérateur : Les vêtements sont collectés, le design est conçu avec des fonctions supplémentaires, le design et les vêtements collectés sont combinés et le nouveau produit prend vie. À la fin de sa vie, le matériau doit être réutilisé.

Salle de séjour en plein air

Une sortie en pleine nature peut être magnifique, mais trop d'équipement peut la gâcher. Avec ce concept, c'est du passé : ce design présente des vêtements si adaptables qu'ils peuvent même se transformer en canapé. Plié à plat, un canapé gonflable se trouve dans le dos de la veste. Ici aussi, une caractéristique on top qui fait plaisir. Le chargeur USB. Le design doit redonner de la valeur et de l'estime aux vêtements.

The future of bespoke

Ce concept le montre : L'avenir est inclusif. Un système pour une inclusion maximale et une adaptation individuelle. Les athlètes paralympiques*, en particulier, ont besoin de beaucoup de sur-mesure en raison du grand nombre de handicaps. Un scan corporel individuel constitue la base du processus. Ensuite, le produit est conçu en collaboration avec le client afin de créer un vêtement qui répond à ses besoins. Le tricotage 3D permet une production sans déchets, sans coutures, efficace en termes de temps et de coûts.

Share article
Author:
Franziska Kammleiter