11

conseils pour un circuit de plusieurs jours parfait

LISTICLE | 10/21/2021
Author:
Uschi Horner

Terminez la soirée par un repas fortifiant dans une cabane rustique, puis allez vous coucher, épuisé et heureux. Une excursion de plusieurs jours est à la fois stimulante et enrichissante. Pour que le voyage soit vraiment la destination, il est important de s'organiser à l'avance et de préparer son sac à dos de manière intelligente. La randonnée 1x1 d'ISPO.com clarifie des questions importantes.

1

Sélectionnez la visite via l'application ou dans les médias imprimés

Diverses applications conviennent pour une première recherche. Bergfex, Komoot et Outdooractive sont très bien notés. Même s'il existe une version de base gratuite pour ces trois produits, les abonnements payants sont plus complets et offrent davantage de fonctions. Par ailleurs, les livres (par exemple des éditeurs Rother, Bruckmann ou Kompass) et les magazines (Bergzeiten, Bergsteiger ou Alpin) conviennent bien sûr pour la recherche de circuits. Si la zone approximative est connue: de nombreux sentiers de haute altitude ou de longue randonnée ont leur propre site web.

2

Planifiez les étapes avec un peu de marge de manœuvre

Pour les circuits de plusieurs jours, il est très important d'être capable d'évaluer sa propre condition physique. Veillez donc à vous entraîner à l'avance pour les excursions d'une journée et notez l'altitude et les kilomètres parcourus. En outre, faites au moins une visite de l'auteur choisi à l'avance. C'est le seul moyen de vérifier si les temps indiqués correspondent à votre propre vitesse. Par exemple, si le trajet indiqué dans un livre est de cinq à six heures, il peut prendre sept ou huit heures. En ce qui concerne les kilomètres: Trois à quatre kilomètres peuvent être parcourus en une heure. Toutefois, il ne s'agit bien sûr que d'une valeur moyenne et les mètres d'altitude à parcourir jouent également un rôle: n'hésitez donc pas à faire des essais.

3

Réservez votre logement à l'avance

Sur certains sentiers de haute altitude ou de longue randonnée, il n'y a pas d'alternative pour passer la nuit et certains refuges n'ont de la place que pour quelques personnes. Il est donc essentiel de se renseigner sur l'hébergement, de le réserver ou même de le réserver bien à l'avance. En raison de la demande croissante, il est conseillé de planifier les itinéraires connus (tels que le sentier de haute altitude de Merano) au moins six mois à l'avance. Il est également judicieux de connaître le meilleur mois de randonnée à l'avance.

4

N'oubliez pas d'emporter une carte pour vous aider à naviguer.

Lors d'une excursion de plusieurs jours, se fier uniquement à la technologie peut s'avérer problématique. D'autant plus qu'il n'y a pas assez de prises de courant pour la recharge dans toutes les cabanes. Une banque d'alimentation est utile lorsque la batterie est faible. Se rendre indépendant de la technologie et du net: Se rabattre sur les livres et les cartes de randonnée. Pour que vous n'ayez pas à transporter un livre complet avec vous: Faites des copies de la visite et de ses étapes. Ils peuvent être pliés facilement et se glisser partout. Il est préférable de les emballer dans une petite pochette de classement, ainsi toutes les feuilles resteront ensemble et au sec. Et si vous voulez savoir ce que l'on peut voir tout autour: l'application PeakFinder (environ 5 euros) affiche un panorama à 360 degrés avec le nom de toutes les montagnes et fonctionne également hors ligne.

5

Planifiez votre voyage en voiture et en transports publics

Pour les circuits de plusieurs jours, précisez où la voiture peut être garée et ce que cela coûte. Conseil: organisez le retour en taxi ou en transports publics à l'avance - vous gagnerez du temps et économiserez vos nerfs. Il est toujours plus pratique de garer la voiture au point d'arrivée, de se rendre au point de départ en transports en commun et de planifier les premières et dernières étapes un peu plus courtes. Il est également judicieux de réfléchir à une interruption soudaine de la visite et à des solutions de transport alternatives. Si le temps ne coopère plus, il peut être judicieux d'interrompre une étape et de la reprendre le lendemain.

6

Très important: la bonne gourde

Vous avez l'embarras du choix en matière de gourdes: Choisissez des bouteilles en plastique plus légères, par exemple en Tritan (1 litre d'environ 130 grammes) ou des bouteilles en aluminium tout aussi légères (1 litre d'environ 150 grammes). Les bouteilles en acier inoxydable sont légèrement plus lourdes (1 litre d'environ 230 grammes) et les bouteilles thermos un peu plus lourdes (1 litre d'environ 350 g). L'avantage d'une bouteille thermos (n'oubliez pas d'apporter une tasse si vous n'en avez pas) est qu'une tasse de thé bien chaude vous donne de l'énergie supplémentaire dans l'après-midi. L'eau chaude est toujours disponible dans les cabanes et les sachets de thé sont faciles à emporter.

7

Faites votre sac à dos de manière intelligente - moins, c'est mieux !

Les bagages pour trois à cinq jours tiennent bien dans un sac à dos de randonnée d'une capacité de 28 litres, par exemple; idéalement, ils devraient peser environ huit kilogrammes une fois emballés - sans boissons, mais avec bouteilles et thermos. Pour un circuit plus long, envisagez un sac à dos plus grand et plus lourd. Un petit sac banane pouvant contenir votre portefeuille, vos papiers d'identité, vos mouchoirs et votre téléphone portable (ou un petit appareil photo) est toujours pratique. Alors tout ce qui est important est ensemble.

  • Laverie
    T-shirts, sous-vêtements/braies, chaussettes de rechange, écharpe, bonnet, gants, veste polaire légère, protection contre la pluie (pantalon et veste), pantalon long pour se changer (idéalement avec une fermeture éclair pour le raccourcir), chaussettes épaisses, chemise/pantalon pour dormir.
  • Articles de toilette
    Brosse à dents de voyage, dentifrice (petit tube), savon pour le corps et les cheveux, crème pour le visage/écran solaire, baume à lèvres, liquide pour les muscles.
  • Provisions
    Barres énergétiques, noix, sandwichs/sacs de provisions (pour les en-cas en chemin) ; éventuellement sachets de thé.
  • Documents et argent
    Carte d'identité, éventuellement carte de membre du club alpin, carte CE, argent liquide, actuellement : éventuellement 3-G preuves (informer sur les règles)
  • Divers
    Petite serviette, bouchons d'oreille, chaussons (pour la douche) et éventuellement chaussures de cabane, médicaments personnels, petite trousse de secours, antidouleurs, magnésium (poudre à avaler), bâtons de randonnée, éventuellement sac de couchage de cabane (obligatoire dans certaines cabanes), actuellement : masques et désinfectant pour les mains.
8

Éviter les muscles douloureux

Sur le Vinschgau High Altitude Trail, par exemple, il y a 1 600 mètres d'altitude et 17 kilomètres à parcourir en une journée, il peut donc arriver que les muscles fatigués se fassent sentir en fin d'étape. Même si c'est un poids supplémentaire: un fluide musculaire fait bien son travail. Il en va de même pour le magnésium - mais ne le prenez qu'après 16 heures, car le corps l'absorbe alors mieux. Et: assurez-vous de boire beaucoup de liquides - le corps perd beaucoup d'eau lors d'un circuit de plusieurs jours. Il est également judicieux de faire quelques étirements à la fin de l'étape de la journée.

9

Parfaitement habillée pour partir en randonnée

Une chaussure de randonnée bien ajustée stabilise le pied et aide à prévenir les blessures. Une bonne bande de roulement garantit un pas sûr. Assurez-vous de roder une nouvelle chaussure sur plusieurs randonnées d'une journée au préalable ! Les chaussettes de randonnée spéciales sont un bon investissement - elles existent dans un large éventail de longueurs. Les pantalons de randonnée qui peuvent être raccourcis par une fermeture éclair sont également idéaux. En ce qui concerne les vêtements d'extérieur, optez pour un look deux pièces: éventuellement un T-shirt ou un haut fin en dessous et une chemise longue (pratique avec une fermeture éclair et des trous pour les pouces) ou une veste fine par-dessus. Un gilet avec un col fait également l'affaire: il présente l'avantage de garder le cou au chaud dans tous les cas. Emportez toujours un bandeau, un chapeau ou une casquette pour vous protéger du soleil. Veillez à laisser de l'espace dans votre sac à dos pour pouvoir emporter une chemise à manches longues ou un gilet, par exemple.

10

Le thème de la météo

Comme le dit le proverbe: il n'y a pas de mauvais temps, seulement de mauvais vêtements. Cela s'applique sans aucun doute à un circuit de plusieurs jours. Il est préférable d'emporter un T-shirt de rechange en moins, mais de prendre à la fois une veste et un pantalon de pluie. En plus de consulter régulièrement l'application météo (par exemple WeatherPro), demandez le soir à l'hôte de la cabane quelles seront les conditions du lendemain. Veillez également à marcher avec des bâtons de randonnée. Ils présentent plusieurs avantages: ils réduisent le poids sur les articulations - notamment lors de la marche en descente et avec des bagages lourds. Ils offrent également une sécurité sur les terrains difficiles et sous la pluie, par exemple lors de la traversée de ponts en bois glissants et de pierres mouillées. Cependant, si un orage se produit soudainement: Rangez les objets métalliques et accroupissez-vous. Si possible, trouvez une cabane avec un paratonnerre. Évitez les zones exposées et l'eau.

11

Numéros d'urgence et signal d'urgence alpin

Si une urgence se produit: En Allemagne et au Tyrol du Sud, le numéro d'urgence est le 112, en Autriche le numéro d'urgence alpin est le 140. Si vous devez utiliser la version analogique, le signal de détresse alpin, vous devez émettre un signal audible ou visible six fois par minute. Répétez l'opération après une minute de pause. Les sauveteurs répondent avec trois signaux par minute. Et pour les circuits de plusieurs jours, il est très utile d'emporter un sifflet.

Share article
Author:
Uschi Horner
Commentaires