Christoph Beaufils
Author:
Christoph Beaufils

Les blockbusters du changement social, de la santé à la mobilité

6 Mégatendances qui détermineront notre avenir

Les mégatendances sont des courants profonds de changement qui entraînent des modifications globales et à long terme des valeurs et des habitudes des gens. Christoph Beaufils, stratège de marque du réseau sportif ISPO, présente celles qui vont changer le monde.

Person vor Wolkenmeer stehend

Les mégatendances comme signe de changement social

Les mégatendances sont les "blockbusters" du changement - des flux à long terme de changements sociétaux dans les habitudes, les comportements et les morales. Le réseau sportif mondial, le groupe ISPO, poursuit même sa propre stratégie orientée sur les mégatendances avec ses multiples plateformes. Les mégatendances sont pour nous la clé et l'aide à la navigation pour comprendre les multiples formes de changement et agir en conséquence. Et c'est pourquoi elles ne sont pas seulement régulièrement au centre de l'attention lors du plus grand salon professionnel du sport au monde, ISPO Munich. La communauté sportive en discute avec ardeur lors de keynotes, d'ateliers et de soirées.

L'importance du sport est plus grande qu'on ne le pense

Dans cet échange, le sport se définit bien plus largement qu'on ne pourrait le penser au premier abord : de l'individu (Me) à la société (We) jusqu'à notre planète (Us). C'est sur cette philosophie que se fonde la vision du groupe ISPO, qui consiste à promouvoir l'accès au sport et aux activités de plein air et à libérer leur pouvoir de transformation du monde. Le sport touche les gens et peut apporter beaucoup de changements positifs, pour l'individu, pour la société et pour l'environnement. Avant toute chose, ce type de pensée est particulièrement passionnant pour les entreprises qui ne se classeraient pas elles-mêmes dans le sport : Il n'y a plus de secteur d'activité !

Les mégatendances : pas seulement une mode

Il existe de nombreuses tendances sociales, mais les plus importantes sont les mégatendances : selon la définition du futurologue Matthias Horx, il s'agit de tendances qui existent depuis plus de 25 ans, qui se manifestent à l'échelle mondiale ou du moins internationale et qui ont des répercussions sur de nombreux domaines de la vie. Elles se développent de manière autonome à partir de la société et, contrairement aux modes, ne peuvent pas être créées de manière planifiée. L'Institut du futur fondé par Horx voit actuellement 12 mégatendances : Individualisation, Gender Shift, Silver Society, Knowledge Culture, New Work, Santé, Néo-écologie, Connectivité, Mondialisation, Urbanisation, Mobilité et Sécurité.

ISPO a choisi ici six mégatendances décisives pour sa propre stratégie et les a interprétées individuellement:

Fitness-Übung auf dem Rücken

1. Méga-tendance à l'individualisation : la liberté de l'autodétermination

La question de savoir quel est le bon mode de vie et quels choix de vie on peut faire pour soi-même devient de plus en plus informelle et les attentes de la société sont de plus en plus souvent transgressées. Travail, sexualité, famille, consommation - tout est concerné. Il en résulte également une "casualisation de la société". On vit sans contrainte : la sneaker est depuis longtemps de mise, les vêtements suivent l'humeur et moins l'occasion, il en va de même pour les loisirs. Et si l'on peut être tout, on a moins besoin de l'individu. Le minimalisme et le "à la demande" s'imposent. Moins, c'est plus, mais de meilleure qualité et à la demande. Le style d'aménagement est "Japandi", c'est beau et universel. Le choix du mode de déplacement est déterminé par l'application CarSharing et le jean déchiré va aujourd'hui très bien avec la veste de designer. Grâce au "Vanlife", on est même partout chez soi en vacances. Mais il n'y a pas que le casual ou le sportswear qui en profitent, les modèles de partage, les plateformes d'abonnement et les offres de mass customisation (de la personnalisation de meubles à la sneaker unique) ont le vent en poupe.

Frau auf Bergspitze

2. La méga-tendance de la connectivité : être connecté en permanence

Qu'il s'agisse de WhatsApp, de TikTok ou de Zoom-Calls dans le bureau à domicile, nous sommes constamment connectés à d'autres personnes via Internet. Cette méga-tendance a été renforcée par la pandémie de Corona, lorsque les rencontres en face à face ont dû être remplacées par des chats, des jeux informatiques en ligne (eSports) et des appels vidéo. Cette évolution a également des répercussions sur la santé des personnes. D'un côté, la numérisation les amène à faire moins d'exercice, car ils passent plus de temps devant des écrans ou avec leur smartphone. Mais elle peut aussi devenir une chance pour le sport et la santé en créant de nouvelles possibilités - grâce aux wearables, aux smart devices et aux communautés d'entraînement numériques. De plus, des offres de réalité augmentée et de réalité virtuelle de plus en plus commercialisables voient le jour et réduisent les barrières à l'entrée - et pas seulement pour le sport.

Smart Watch beim Training
Smartwatch pendant l'entraînement

3. Méga-tendance de la santé : bien plus que le fait de ne pas être malade

Nous n'avons jamais été en meilleure santé : nous vivons de plus en plus longtemps, avec une santé toujours meilleure. Pourtant, les gens s'intéressent plus que jamais à leur corps. Car leur compréhension de ce que signifie la santé est en train d'évoluer. Depuis longtemps, elle n'est plus synonyme d'absence de maladie. La santé est plutôt considérée comme synonyme d'une vie bonne et satisfaisante. L'attention, la perception consciente et l'expérience du moment présent en constituent une part importante. L'objectif est une santé globale du corps et de l'esprit, qui donne de la force et de l'énergie vitale. ISPO appelle "healthstyle" le désir d'une forme physique et mentale équilibrée, qui devient de plus en plus un style de vie à part entière. L'optimisation de soi est au centre des préoccupations : un esprit sain dans un corps sportif est devenu un symbole de statut social qui ne s'achète pas et ne s'hérite pas, mais qui se gagne. Au milieu de tout cela, il y a aussi les changements des habitudes alimentaires et des aliments.

Yogi im Gegenlicht
Un esprit sain a besoin d'un corps sain

4. Méga-tendance néo-écologique : la durabilité devient un facteur économique

Le sac en toile de jute remplace le sac en plastique, le vélo remplace la voiture et le marché fermier remplace le supermarché : la néo-écologie est considérée comme la principale méga-tendance des années 2020. La conscience environnementale est depuis longtemps devenue mainstream, elle ébranle également la définition du luxe. Elle ne modifie pas seulement les valeurs sociales, notre quotidien et la politique, mais remet également en question la pensée entrepreneuriale classique. La conscience environnementale et la durabilité deviennent un facteur économique central. Au lieu de se concentrer uniquement sur la maximisation de leurs bénéfices, les entreprises sont de plus en plus appelées à intégrer la durabilité, la post-croissance et le bien commun dans leur planification. L'industrie du sport et des activités de plein air en particulier doit résoudre le conflit d'objectifs entre l'expérience de la nature et sa préservation. Les attentes croissantes en matière de meilleures conditions de travail, de matériaux préservant les matières premières et d'infrastructures et de logistique à faible émission de CO2 touchent toutes les industries. La politique alimente cette tendance. Ainsi, la Commission européenne a adopté en mars 2020 le nouveau plan d'action pour l'économie circulaire (CEAP). Il doit amorcer la transition vers une économie circulaire en Europe. Cette mégatendance est impérative, car il est vital pour notre survie à tous que la croissance qualitative ne prenne pas trop tard le relais de la croissance quantitative.

Markt mit regionalen Produkten

5. Méga-tendance urbanisation & mobilité : l'urbanisme rencontre le tournant des transports

Los Angeles, New York, Paris, Shanghai, Tokyo, Mexico City et Berlin sont quelques-unes des villes clés définies par adidas, qui influencent considérablement l'humanité dans ses modes de vie. La stratégie des villes-clés a du sens, car de plus en plus de personnes vivent dans des villes et l'urbanisation touche aussi les campagnes. La consommation de surface habitable par habitant augmente dans le monde entier. L'opposition entre ville et campagne va de plus en plus s'estomper. Des modèles de vie autrefois typiques de la ville, tels que l'individualité et la pluralisation, gagnent la campagne. Inversement, des structures villageoises se forment également en ville, le quartier devient le centre de la vie. Une grande ville où il fait bon vivre se définit désormais par son accès à la nature et au sport : Les espaces verts et aquatiques, les installations sportives comme les terrains de basket, les pistes de course, les half-pipes ou les salles de bloc deviennent des lieux de rencontre. La ville devient un terrain de jeu sportif et culturel, une conséquence directe étant la tendance "Urban Outdoor". Les Smart Cities voient le jour et comprennent également des solutions d'infrastructure à caractère technique : Le traitement intelligent de l'eau ou les immeubles verts rafraîchissants pour les villes surchauffées sont encore des concepts à petite échelle.

La notion de mobilité est au cœur de ce changement : le "plaisir de conduire" doit être réinventé lorsque la conduite autonome devient réalité et que la voiture n'est plus qu'un élément parmi d'autres dans le concept de mobilité de chacun. On appelle "troisième espace" le moment gagné lors de la conduite autonome entre le domicile et le lieu de travail. C'est surtout pour promouvoir la santé mentale et physique que l'industrie automobile souhaite utiliser ce temps de trajet. Ce troisième espace s'inscrira un jour dans la "Seamless Mobility". La transition sans faille entre différentes solutions de mobilité : les transports en commun rencontrent le covoiturage rencontre le vélo et plus encore. Car le tournant de la mobilité est mené par le vélo, notamment grâce à son électrification. Le boom du vélo va se poursuivre : De larges pistes cyclables avec des vélos électriques, des stations de partage de vélos et des vélos-cargos marquent de plus en plus le paysage urbain.

urbaner Skatepark
L'art de vivre urbain dans les skateparks

6. New Live & Excitement : le frisson de l'irremplaçable

"Collect memories, not money" est un slogan significatif que les jeunes générations aiment à citer sur Instagram & Co. Il ne s'agit toutefois pas seulement de la génération Y et de son caractère interrogatif, mais plutôt de la valeur croissante des moments uniques dans un monde interconnecté. De plus en plus d'offres de divertissement à la demande et l'accès permanent à l'information, l'Internet plus rapide et le stockage en nuage moins cher augmentent la valeur des moments uniques et les transforment en expériences très spéciales.

Le nombre croissant de festivals de cinéma, de nourriture et de musique avant la pandémie de Corona en était déjà un phénomène évident. Mais le moment du sport en direct joue un rôle de premier plan. On peut suivre la souffrance ou le succès des athlètes tout au long de la saison, mais surtout, le résultat final est incertain jusqu'à la fin. Le suspense de l'incertitude est à son comble. Le résultat est à peine connu qu'il est déjà disponible dans tous les médias - l'expérience unique du direct ne peut donc plus être recréée par la "rediffusion". Manquer, c'est manquer et la signification a disparu.

Le sport, ses sponsors, les fournisseurs de paris et les organisateurs d'événements avec leur périphérie de restauration et d'hôtellerie, etc. ne sont toutefois pas les seuls à en profiter : les plateformes médiatiques qui véhiculent le moment en direct en dehors de la télévision gratuite en sont également les principaux bénéficiaires. L'offre de compétitions sportives augmente ainsi et se diversifie de plus en plus. La croissance de E-Sports et de la plateforme Twitch est un exemple exemplaire parmi d'autres. Et il est vrai que plus un moment est important, plus il a tendance à vouloir être immortalisé - et c'est là qu'intervient une toute autre industrie. Il est clair que l'importance du moment en direct et donc de l'événement augmente, et pas seulement à cause de la pandémie.

Live-Publikum die Herzen mit Händen formen
Vivre quelque chose en direct est unique et reste gravé dans la mémoire - qu'il s'agisse d'un événement sportif ou d'un festival.

Cet article a d'abord été publié comme article invité par ISPO.com dans le magazine "Niederbayerische Wirtschaft" de la Chambre de commerce et d'industrie de Basse-Bavière.

Share article
Christoph Beaufils
Author:
Christoph Beaufils

Commentaires