Tony Hawk

Personne n'a autant marqué le skateboard que Tony Hawk. L'Américain est le pionnier du style moderne Vert et est devenu dans les années 1990 la première star mondiale du skate - y compris sa propre série de jeux vidéo Tony Hawk Pro Skater et des apparitions au cinéma (Jackass, Triple X). Mais Tony Hawk marque également la scène en dehors du half-pipe : avec sa marque de skateboard Birdhouse et sa Tony Hawk Foundation, avec laquelle il construit des skateparks dans des quartiers défavorisés.

Tony Hawk : une carrière unique

Tony Hawk en chiffres
0
Victoires aux X Games
0
Fans Instagram
0
Fortune estimée en dollars américains (2021)
Page 1 sur 
Tony Hawk en chiffres
0
Victoires aux X Games
0
Fans Instagram
Tony Hawk en chiffres
0
Fortune estimée en dollars américains (2021)
Page 1 sur 
Tony Hawk en chiffres
0
Victoires aux X Games
Tony Hawk en chiffres
0
Fans Instagram
Tony Hawk en chiffres
0
Fortune estimée en dollars américains (2021)
Page 1 sur 

Tony Hawk - La vie de la légende du skate

Tony Hawk est né le 12 mai 1968 à San Diego, en Californie. Enfant déjà, il était difficile à maîtriser : hyperactif et doté d'une énergie quasiment illimitée qui se transformait parfois en agressivité, surdoué et impatient. Sa mère l'a emmené à plusieurs reprises chez des psychologues.

Jusqu'à ce que Hawk découvre le skateboard à l'âge de neuf ans. Il pouvait désormais dépenser toute son énergie sur la planche, jusqu'à ce que son corps plutôt frêle puisse maîtriser les figures les plus audacieuses. Son père, un ancien officier de la Navy, a même construit un halfpipe pour son fils cadet dans le jardin de la maison en Californie.

L'ascension a été fulgurante : à quatorze ans, Tony a intégré l'équipe professionnelle de Powell Peralta et a montré ses tricks dans les célèbres vidéos de la Bone Brigade. À seize ans, il était déjà le meilleur du monde. S'ensuivirent de nombreuses victoires, des vidéos et un empire commercial né de la scène du skateboard. Il a été champion du monde de skateboard onze fois de suite, a gagné 73 des 103 compétitions professionnelles, a remporté six médailles d'or aux X-Games, a fait la couverture de "People", "Esquire", "Rolling Stone" et du "New Yorker".

Hawk a quatre enfants et est marié pour la quatrième fois. Son fils Riley est également un professionnel du skateboard.

Le pionnier du skate et ses tricks

Hawk est considéré comme le pionnier du style Vert et est à l'aise dans le half-pipe. Mais ses tricks sont également remarquables en street-style. Aucun autre skateboarder n'a inventé autant de tricks et de sauts que lui, près d'une centaine en tout. Son trick le plus difficile est le "900" : une rotation de deux fois et demie autour de l'axe longitudinal du corps. Il l'a réalisé pour la première fois il y a 20 ans, ce qui en fait le premier homme à l'avoir fait. Il a continué à le faire à l'âge de 40 ans, jusqu'à ce qu'il mette officiellement fin à ce trick avec une dernière vidéo.

Depuis que Tony Hawk s'est retiré de la scène de la compétition en 2003, il continue à faire du skate en privé, dans des vidéos et lors d'événements. Et également actif sur la scène du skateboard, il a par exemple présenté les X-Games. Lors d'une invitation de Barack Obama, Tony Hawk a montré quelques tricks et a été la première personne à être officiellement autorisée à faire du skateboard à la Maison Blanche.

Load more