Claudia Klingelhöfer
Author:
Claudia Klingelhöfer

Green Deal de l'UE, stratégie textile et règlement Ecodesign

EU Green Deal : comment il va changer l'industrie du sport et de l'outdoor

Le Green Deal de l'UE promet la neutralité climatique d'ici 2050. Pour le mettre en œuvre, l'industrie du sport et de l'outdoor devra également changer de manière décisive. Mais pour la plupart d'entre nous, les réglementations, les ordonnances et les directives de l'UE sont une jungle de paragraphes et sont plutôt opaques. Nous vous proposons un aperçu des principales réglementations.

Avec chaque décision d'achat, les consommateurs* influencent le marché. C'est certainement vrai. Mais si, à chaque achat, les consommateurs se penchaient dans les moindres détails sur l 'impact du produit acheté sur le climat et l'environnement, ils n'iraient pas bien loin. Trop d'aspects entrent en ligne de compte dans le bilan climatique et environnemental d'un produit, le processus de fabrication et l'ensemble du cycle de vie d'un produit sont trop opaques.

Bien sûr, il existe des moyens d'identifier les produits nocifs pour l'environnement. Certaines marques fixent des normes de durabilité beaucoup plus élevées que d'autres, des certificats indiquent l'origine ou les bilans environnementaux. Mais au final, les consommateurs* doivent avant tout avoir confiance s'ils veulent prendre des décisions d'achat plus durables. C'est pourquoi la politique est plus que jamais appelée à modérer la lutte contre la crise climatique par des règles, des lois, des règlements.

L'économie circulaire, une issue possible

L'EU Green Deal est à cet égard l'élément le plus important au sein de l'Union européenne. Ce plan ambitieux prévoit la neutralité climatique d'ici 2050. Parallèlement, il doit favoriser la croissance de l'économie. Pour mettre en œuvre le Green Deal de l'UE, il existe de nombreuses législations qui entrent en vigueur, qui sont adaptées ou qui sont en cours d'élaboration. On y retrouve de nombreux éléments qui favorisent l'"économie circulaire".

"Pour toute marque, européenne ou non, qui souhaite vendre ses produits dans l'UE, de nombreuses lois seront importantes. Et elles seront probablement plus ambitieuses et entreront en vigueur bien plus tôt que la plupart des gens ne le pensent", explique Pascale Moreau, fondatrice de Ohana Public Affairs. Cette agence de conseil basée à Bruxelles s'occupe de la législation en matière de développement durable et de son impact sur les entreprises.

De nombreuses législations deviennent importantes pour l'industrie du sport et de l'outdoor, en particulier pour le secteur du textile, et certaines sont déjà en cours d'application. Moreau les divise en trois domaines : les entreprises, les produits et la communication avec les consommateurs.

Voici les principales lois ou propositions de loi

Dans le domaine des entreprises

  1. Corporate Sustainability Due Diligence Directive: proposition de directive de la Commission européenne sur le devoir de diligence des entreprises en matière de durabilité.
  2. Taxonomie européenne: elle doit servir de guide pour les investissements qui soutiennent la transition vers une économie européenne verte et durable.
  3. Corporate Sustainability Reporting Directive (CSRD): directive de l'UE sur les rapports de durabilité des entreprises

Dans le domaine des produits

  1. Eco Design for Sustainable Products Regulation (ESPR): elle doit contribuer à ce que la majorité des produits disponibles à l'avenir sur le marché de l'UE aient un impact moindre sur l'environnement tout au long de leur cycle de vie.
  2. Révision du cadre européen des produits chimiques: Cela a pour but de mieux protéger les citoyens et l'environnement et de promouvoir l'innovation pour des produits chimiques sûrs et durables.
  3. Proposition de limitation des PFAS (et d'autres substances).
  4. Packaging and Packaging Waste Regulation: avec cerèglement, la Commission européenne veut s'assurer que tous les emballages de l'UE soient réutilisables ou recyclables de manière économiquement viable d'ici 2030.
  5. Digital Product Passport (partie de l'ESPR): il doit fournir des informations sur les composants, les matériaux et les substances chimiques ou encore des informations sur la réparabilité, les pièces de rechange et l'élimination correcte d'un produit.
  6. Règlement de l'UE interdisant les produits fabriqués avec du travail forcé.
  7. Réglementation sur la déforestation: réglementation de l'UE visant à garantir que les produits consommés par les citoyens européens ne contribuent pas à la déforestation ou à la dégradation des forêts dans le monde.
  8. Directive-cadre sur les déchets: elle explique ce qu'est un déchet, comment il doit être recyclé et réutilisé.

Dans le domaine de la communication

  1. Proposition de directive visant à renforcer l'engagement des consommateurs en faveur de la transition écologique : elle prévoit que les consommateurs puissent s'engager dans la transition écologique en étant mieux informés et vise à les protéger contre les fausses informations.
  2. Proposition de directive visant à garantir que les allégations environnementales des entreprises soient justifiées, fiables et vérifiables. En termes plus simples, cette directive vise à empêcher l'écoblanchiment.
  3. Méthodologie de l'empreinte environnementale des produits(PEF methodology)
  4. Révision du règlement sur l'étiquetage des textiles : à l'avenir, ceux-ci devront également contenir des informations sur la durabilité et l'économie circulaire.

Le plus tôt sera le mieux

La législation est élaborée et mise en œuvre étape par étape. Même si les détails ne sont pas toujours clairs jusqu'à la mise en œuvre effective, les entreprises qui s'intéressent à temps aux réglementations importantes pour elles et qui adaptent leur stratégie d'entreprise, leur communication et le développement de leurs produits à ces réglementations auront un avantage concurrentiel. De nombreuses entreprises, notamment dans le secteur des activités de plein air, peuvent être considérées comme des précurseurs dans ce domaine.

Share article
Claudia Klingelhöfer
Author:
Claudia Klingelhöfer
Topics in this article