ISPO.com Logo
Author:
ISPO.com

Qu'est-ce qui aide lorsque la chaussure de ski fait mal ?

Douleurs au tibia en faisant du ski : Ce que tu peux faire

Près de 90% des skieurs et snowboarders se plaignent de pressions et de douleurs dans leurs chaussures de ski. Un risque, mais surtout une souffrance inutile pour la cheville et le tibia. Ce à quoi il faut faire attention pour que les chaussures de ski ne serrent pas pendant les sports d'hiver - le guide ISPO.com.

Gutes Zeichen, wenn die Schnallen der Skistiefel auch in der Mittagspause geschlossen bleiben

Déchausser les skis, défaire les boucles des bottes - c'est un automatisme pour de nombreux skieurs. Et un signe certain que la chaussure de ski leur fait mal. Pourtant, les douleurs au tibia dans les chaussures sont tout à fait inutiles. Il existe depuis longtemps des bottes de ski personnalisables pour un prix raisonnable.

Dans les magasins spécialisés, le chausson est adapté en série au pied de l'acheteur par thermoformage. Sinon, des semelles intérieures spéciales qui prennent la forme de la voûte plantaire, parfois même du talon, sous l'effet de la seule chaleur du corps, et assurent un maintien sans pression, peuvent aider.

Douleurs au tibia : à quel point une chaussure de ski doit-elle être ajustée ?

La taille de la chaussure de ski est déterminée sans chausson. On enfile la coque dure de la chaussure de ski dans des chaussettes fines et on glisse le pied tout en avant dans la pointe. Si les orteils butent en position verticale, il doit y avoir 1,5 cm d'espace entre le talon et la coque de la chaussure, car c'est exactement l'épaisseur du chausson habituel.

En ski, on n'a pas besoin de place pour se dérouler, le pied doit être bien calé dans la botte. Dans la position typique du skieur avec les genoux pliés, il y a automatiquement assez de place et de liberté de mouvement vers la pointe.

Les boucles ne doivent pas seulement s'adapter à la toute dernière position, afin qu'elles puissent encore être réglées avec d'autres chaussettes, des rembourrages et des semelles supplémentaires. Il est important de ne fixer la chaussure de ski que sur la piste, car la coque extérieure devient encore plus solide dans le froid et le sang pourrait sinon être douloureusement étranglé dans la jambe.

 

Mise en garde contre les modèles dits de confort

Les modèles d'entrée de gamme bon marché séduisent souvent par l'argument qu'ils sont particulièrement souples et ne serrent pas. En effet, les chaussons de ce type sont souvent très épais. Mais cela signifie à l'inverse qu'ils sont plus comprimés par le poids du corps que des chaussons plus fins.

Conséquence : les chaussures de ski deviennent de plus en plus grandes au fil du temps et finissent par sembler trop grandes. De ce fait, les orteils gèlent plus rapidement, s'accrochent douloureusement à la semelle, la transmission de la force et le contrôle deviennent moins bons.

 

Que faire si l'on a mal aux pieds ?

Pour que la chaussure de ski soit durablement confortable, il faut tenir compte non seulement de la longueur et de l'adaptation anatomique des semelles de chaussures à ses propres pieds, mais aussi d'autres caractéristiques individuelles. Il s'agit notamment de la largeur du pied, de la hauteur du dos du pied et de l'épaisseur du mollet.

Si la chaussure de ski ne comprime que légèrement la cheville ou le bas de la jambe, la coque en plastique d'environ 1 cm d'épaisseur peut généralement être fraisée directement dans le magasin aux endroits concernés, sans aucun problème. Ce type de correction est généralement compris dans le prix d'achat dans les magasins spécialisés.

Les experts recommandent, dans la mesure du possible, de n'acheter de nouvelles chaussures de ski que sur place, pendant les vacances de ski, afin de pouvoir, si nécessaire, aller faire des retouches jour après jour.

Si les problèmes sont plus importants, il faut faire appel à un "bootfitter". Ces spécialistes des chaussures de ski fabriquent non seulement la coque, mais aussi l'intérieur de la chaussure entièrement sur mesure, en injectant par exemple de la mousse entre le pied et la coque et en la laissant durcir.

Élargir soi-même ses chaussures de ski : Est-ce possible ?

Il existe certaines astuces qui te permettent d'élargir tes chaussures de ski (p. ex. avec un four). Cependant, il est préférable de se rendre dans un magasin spécialisé. Tu bénéficieras de conseils professionnels et tes chaussures de ski seront correctement ajustées.

Ajustement de la coque en magasin

L'espoir existe aussi pour ceux qui ne pouvaient jusqu'à présent que recourir à la coûteuse fabrication sur mesure. Des fabricants renommés comme Fischer, Atomic et Nordica font de la publicité pour des chaussures de ski "adaptables jusqu'à 100 %", qui peuvent être transformées en dix minutes dans le magasin grâce à des procédés thermiques :

Voici à quoi ressemble le processus de fabrication des chaussures de ski individuelles :

  • Dans une sorte de four, le matériau est chauffé à environ 80 degrés.
  • Le client entre ensuite dans la chaussure avec des chaussettes fines et doit rester immobile pendant quelques minutes.
  • Si la chaussure continue de serrer, elle peut être réchauffée et ajustée jusqu'à cinq fois sans que les propriétés du plastique en pâtissent.

Nordica a inventé une transformation précise de la coque avec de la chaleur infrarouge sur les zones problématiques grâce à une ventouse à pression négative. Avec son modèle "Speedmachine 130", le fabricant de skis a remporté l' ISPO Awarddans la catégorie Alpine Boots.

Le jury a déclaré : "Ce qui nous a plu dans ce produit, c'est qu'il est possible d'adapter rapidement et efficacement la chaussure sportive à l'aide d'un appareil qui n'influence pas toute la chaussure, mais seulement la zone concernée. Un avantage formidable pour les utilisateurs finaux et les distributeurs".

En fin de compte, des chaussures parfaitement adaptées ne sont pas seulement une question de confort, mais aussi de sécurité.

Éliminer les douleurs au mollet : Les bonnes chaussures de ski aident-elles ?

Des chaussures adaptées aident à prévenir les douleurs, mais une bonne préparation joue également un rôle décisif. Avec la musculation, tu préviens avec succès les crampes et tu es moins sujet aux douleurs dans le mollet.

Share article
ISPO.com Logo
Author:
ISPO.com
Topics in this article



ISPO.com Logo
Author:
ISPO.com