Durabilité // 07/22/2022

Cuir végétalien : tout n'est que greenwashing ?

Image credit: Unsplash (Ali Kazal)
ISPO.com Logo
Author:
ISPO.com

Le cuir est un matériau très apprécié dans l'industrie de l'outdoor et de la mode en raison de ses propriétés polyvalentes. D'un autre côté, il cause des souffrances aux animaux et peut également nuire à la santé humaine. Tu découvriras dans cet article si le cuir végétalien est une véritable alternative, comment il se compare au cuir animal et ce à quoi il faut faire attention.

Qu'il s'agisse de chaussures, de sacs à dos et de sacs ou de vêtements, les produits en cuir bien entretenus sont durables, élégants et aussi souples et flexibles que robustes. Idéal, par exemple, pour les chaussures de randonnée qui doivent résister à de fortes contraintes pendant une longue période tout en restant confortables. Mais le cuir a aussi ses inconvénients. Si vous cherchez des informations sur les matériaux durables dans le secteur du textile, vous tomberez rapidement sur le cuir végétalien.

Qu'est-ce que le cuir végétalien ?

Le cuir végétalien est fabriqué sans utilisation ou transformation de matériaux d'origine animale. En fait, le matériau ne peut pas être du cuir véritable, car il est obtenu à partir de peau animale et est ensuite transformé. L'alternative végétalienne consiste à remplacer la peau animale par des matériaux synthétiques et des fibres végétales dans le cadre d'un processus de fabrication similaire, afin d'obtenir un matériau qui ressemble visuellement à du cuir animal traditionnel.

Cuir végétalien : quels sont les avantages ?

Les matériaux végétaliens sont considérés comme durables et respectueux de l'environnement, tout comme l'alternative au cuir. De plus, le processus de fabrication n'entraîne aucune souffrance animale. En outre, même la colle d'os n'est pas utilisée dans la fabrication du cuir végétalien.

Outre les aspects de durabilité, il existe également des avantages en termes de prix. Le cuir véritable est connu pour être cher, alors que l'alternative végétalienne est généralement beaucoup plus économique. Il faut bien sûr tenir compte du fait que le prix dépend en fin de compte fortement de la finition et de la marque de distribution.

Tu veux connaître toutes les actualités de l'outdoor, les innovations, les nouveautés du secteur et bien plus encore ? Alors inscris-toi dès maintenant à nos newsletters, le Sports Business Update hebdomadaire et l'Editorial Letter mensuelle, et reçois toutes les actualités brûlantes et les articles passionnants dans ta boîte aux lettres ! (En anglais ou allemand.)

Cuir végétalien Processus de fabrication : pas aussi durable que prévu ?

Un coup d'œil sur le processus de fabrication montre clairement que le cuir végétalien n'offre pas que des avantages en termes de durabilité et de protection de l'environnement. La production se fait en effet à l'aide de matériaux synthétiques. Les produits chimiques les plus divers et les combustibles fossiles sont par exemple utilisés à cet effet. Les substances fréquemment utilisées comme le polyuréthane ou le chlorure de polyvinyle peuvent, dans le pire des cas, entraîner des problèmes de santé. Les plastifiants qu'ils contiennent sont également source d'inquiétude.

En raison de la forte demande de cuir végétalien, de nouvelles méthodes sont sans cesse développées et mises en œuvre. Il existe par exemple déjà des alternatives de cuir à base de fibres de feuilles d'ananas ou de champignons. Mais là encore, des procédés nocifs pour l'environnement comme le Revêtement PU sont utilisés pour prolonger la durée de vie du matériau.

Le label "cuir végétalien" donne l'impression qu'il s'agit d'une alternative écologique au cuir animal classique, ce qui est tout à fait vrai si l'on tient compte du bien-être animal. Cependant, les matériaux synthétiques utilisés pour la fabrication sont tout sauf durables. De plus, le cuir végétalien est également n'est pas biodégradable. Bien que la plupart des consommateurs associent le label végane à la durabilité, ce n'est malheureusement pas le cas pour le cuir. Malheureusement, les matériaux sont même parfois nocifs, selon le processus de fabrication, et peuvent être dangereux pour la santé.

Le revêtement en plastique prolonge la durée de vie du cuir végétalien, mais le rend aussi plus polluant.

La fabrication du cuir véritable en comparaison

Cela peut paraître surprenant pour certains, mais le cuir véritable présente certains avantages par rapport à la variante végétalienne. En effet, le cuir animal est biodégradable, respirant, durable, confortable et sa fabrication utiliseparfois des restes de la production de viande.

Sous certains aspects, le cuir véritable est même plus durable, car les produits ont une durée de vie plus longue en raison de leur durabilité. Et comme nous le savons tous, il est préférable pour l'environnement de ne pas acheter de nouveaux produits. En outre, la biodégradabilité est un critère important pour les produits durables.

Néanmoins, il ne faut pas oublier que la fabrication du cuir est directement liée à l'industrie de la viande. Bien que la fabrication d'articles en cuir à partir de restes réduise la quantité de déchets, l'industrie de la viande est loin d'être durable. Outre les immenses quantités d'eau consommées (15.415 litres pour 1 kg de viande de bœuf), l'élevage est également responsable d'environ 15 à 20 pour cent des émissions de carbone nuisibles à l'environnement.

À cela s'ajoute le fait que la fabrication du cuir implique un traitement chimique par le tannage au chrome est effectué. Le chrome est une couleur toxique et donc non inoffensive pour la santé humaine, qui peut également avoir des effets négatifs sur l'environnement. Une alternative plus durable est par exemple le tannage végétal, auquel tous les fabricants de cuir n'ont malheureusement pas recours.

Cuir végétalien ou cuir véritable : lequel est le meilleur ?

Il est impossible de dire de manière générale quelle est la meilleure variante. Les processus de fabrication les plus courants des deux variantes ne sont pas totalement inoffensifs pour l'environnement et la santé. La question est donc de savoir dans quelle mesure tu peux concilier l'achat d'un produit avec tes propres valeurs. Le cuir végétalien est sans aucun doute meilleur pour le monde animal, mais les produits peuvent être nocifs pour l'homme et l'environnement, car les produits ne sont pas biodégradables et des substances chimiques nocives pour l'environnement et la santé sont utilisées lors de la fabrication.

Avant d'acheter un produit, il est donc recommandé de jeter un coup d'œil plus attentif au processus de fabrication. Cela vaut aussi bien pour la variante animale que pour la variante végétalienne. Comme nous l'avons déjà expliqué, le cuir véritable est par exemple partiellement fabriqué à partir d'un tannage végétal et le cuir végétalien est souvent composé de cuir d'ananas, de champignons ou de cactus. Malheureusement, ces méthodes de fabrication ne sont pas garanties par tous les fournisseurs.

C'est pourquoi tu devrais toujours tenir compte de ces critères lors de ta décision.

Pour qui le cuir végétalien est-il une bonne alternative ?

L'alternative au cuir classique convient surtout aux personnes qui se soucient du bien-être des animaux. S'il s'agit uniquement de l'aspect de la durabilité, il faut vérifier individuellement pour chaque produit s'il remplit les critères mentionnés.

En outre, le cuir végétalien convient à tous ceux qui souhaitent économiser un peu d'argent lors de l'achat de leurs produits. Bien entendu, il faudra peut-être faire quelques concessions en termes d'apparence et de qualité, car les textiles en cuir véritable ont souvent une présentation plus soignée et sont en outre plus durables. Mais cela ne veut pas dire que les textiles en cuir végétalien ne peuvent pas être stylés ou même de mauvaise qualité, bien au contraire. Même pour les meubles et les accessoires, les différences visuelles sont souvent minimes.

Comment le cuir végétalien est-il fabriqué ?

Entre-temps, le cuir végétalien n'est plus exclusivement fabriqué à partir de polyuréthane (PU) et de chlorure de polyvinyle (PVC). sont fabriqués. Entre-temps, les matières premières suivantes sont également utilisées pour la production :

Cuir de champignon

Une méthode de fabrication plutôt inconnue jusqu'à présent est la production de cuir à partir de champignons. L'amadouvier, une espèce de champignon, est originaire de Bavière et de certaines autres régions d'Allemagne. Une bonne alternative pour tous ceux qui tiennent également compte des aspects régionaux. Le cuir de champignon est idéal pour les textiles, car il est relativement respirant et très doux.

Liège

Le liège est considéré comme un matériau très durable. Il est fabriqué à partir du chêne-liège et il n'est pas nécessaire d'abattre les arbres pour obtenir la matière première. Les arbres pelés produisent du liège par eux-mêmes et produisent quatre fois plus d'oxygène que les arbres non pelés. Le cuir de liège est également considéré comme respirant, imperméable et chauffant.

Cuir de vin

Cette méthode de fabrication est basée sur le raisin ainsi que sur sa peau, ses tiges et ses graines. Le procédé de transformation consiste à lier l'huile et les fibres entre elles afin de créer une surface semblable à celle du cuir.

Cuir de pomme

Les restes de l'industrie de la pomme donnent naissance à ce que l'on appelle l'"appleskin". Dans ce cas, environ 70 pour cent sont constitués de restes de pommes et les 30 pour cent restants de polyuréthane. Même si cette substance est responsable de la stabilité des produits fabriqués, le polyuréthane n'est pas bon pour l'environnement. L'appleskin ne peut donc pas être considéré comme une alternative écologique.

Cuir de cactus

La structure unique du cactus nopal ressemble visuellement à s'y méprendre à du cuir véritable. De plus, lors de la fabrication Le cuir de cactus est à peine eau nécessaire et l'on renonce complètement à l'utilisation de matières synthétiques. En raison de sa grande résistance, le cuir de cactus convient parfaitement à la transformation en mode, accessoires, meubles et vêtements.

Cuir d'ananas

De nombreuses variantes de cuir végétalien sont fabriquées à partir de fruits. On connaît surtout le cuir d'ananas, également connu sous le nom de Piñatex. Ce cuir est fabriqué à partir des fibres des feuilles d'ananas. Cela rend le matériau robuste et comme le fruit est facilement disponible, les produits en piñatex sont relativement bon marché.

Comment nettoyer et entretenir le cuir végétalien ?

Les produits en cuir végétalien nécessitent également des soins afin de les conserver le plus longtemps possible. Pour nettoyer les chaussures, le mieux est d'utiliser une brosse douce avec laquelle tu peux exercer une légère pression. Les sièges de voiture doivent être essuyés dans le sens des fibres. Quant aux sacs à main, il est préférable de les imperméabiliser au préalable avec un spray et de les nettoyer ensuite avec un chiffon humide, selon les besoins.

Important : Les conseils généraux comme ceux-ci ne s'appliquent pas à tous les produits. C'est pourquoi il est préférable de toujours tenir compte des conseils d'entretien pour le cuir concerné, afin de ne pas prendre de risques.

Quelle est la différence entre le cuir végétalien et le cuir synthétique ?

Contrairement à de nombreuses suppositions, le cuir végétalien n'est pas un Greenwashing-Il s'agit en fait d'une astuce pour mieux vendre les produits, car il existe des différences essentielles par rapport au cuir synthétique. La principale caractéristique du cuir végétalien est, comme son nom l'indique, qu'il est fabriqué sans aucun produit d'origine animale. En revanche, la production de cuir synthétique ne fait appel qu'à des peaux animales, La colle d'os est tout de même utilisée.

Le cuir synthétique n'est donc pas forcément végétalien. Fais donc bien attention à la désignation, car le similicuir ne peut être qualifié de végétalien que si aucun produit animal n'a été utilisé.

Le similicuir n'est pas forcément vegan

Conclusion : le cuir végétalien

Il est clair que le cuir végétalien offre une alternative respectueuse des animaux et bon marché au cuir véritable. Mais la plupart du temps au détriment de l'environnement. Certes, les alternatives en cuir à base de fruits sont relativement respectueuses de l'environnement, mais là aussi, des substances chimiques sont souvent utilisées. Si l'on souhaite vraiment vivre de manière durable, il convient donc de s'informer précisément sur le processus de fabrication et d'évaluer quelle variante de cuir correspond le mieux à ses valeurs personnelles. Dans tous les cas, il est important d'entretenir correctement les produits, quel que soit le matériau pour lequel tu as finalement opté. Tu pourras ainsi porter tes articles en cuir pendant des années sans devoir acheter de nouveaux produits, ce qui est en fin de compte le meilleur pour notre environnement.

FOIRE AUX QUESTIONS : Cuir végétalien

Qu'est-ce qu'un revêtement PU ?

Il s'agit d'une couche de protection en polyuréthane (PU). Le revêtement sert de procédé d'imprégnation durable pour offrir une protection contre l'humidité. Cependant, un revêtement PU est nocif pour l'environnement et la santé.

Le cuir végétalien est-il imperméable ?

Dans la plupart des cas, le cuir végétalien est imperméable, mais uniquement s'il est recouvert d'un revêtement plastique approprié.

Le cuir végétalien est-il du plastique ?

Dans la plupart des cas, les matériaux en principe respectueux de l'environnement, comme le cuir d'ananas ou le liège, sont recouverts d'une couche de plastique en chlorure de polyvinyle ou en polyuréthane. Ainsi, les produits sont certes végétaliens, mais ils ne sont pas durables.

Share article
ISPO.com Logo
Author:
ISPO.com