5

des spots de surf exceptionnels que tu dois connaître

LISTICLE | 07/06/2022

Le surf, c'est un défi physique et mental à la fois. C'est aussi ne faire qu'un avec la puissance concentrée de la nature, qui ne se laisse que difficilement vaincre. Le surf, c'est un style de vie, une expérience (limite), un sport qui enthousiasme et fascine dans le monde entier. Ce n'est pas pour rien que le surf est depuis plus de 1000 ans et encore aujourd'hui, spirituellement et culturellement, extrêmement important pour Hawaii - le pays où ce sport enthousiasme déjà les plus jeunes.

Mais où surfe l'élite ? Il existe dans le monde entier d'innombrables côtes qui offrent les conditions adéquates. Chaque spot de surf a ses propres particularités et peut être complètement différent à différentes périodes, en fonction des conditions naturelles. De Teahupoo à Shipstern Bluff, nous avons sélectionné pour toi les cinq spots de surf les plus extraordinaires du monde.

1

Nazaré, Portugal : les superlatifs

Grand, plus grand, Nazaré. Ou comme le décrit le magazine en ligne meerdavon: la "Mecque du big wave surf au Portugal". Nulle part ailleurs dans le monde, les vagues ne s'élèvent aussi haut qu'ici, dans un village de pêcheurs de la côte portugaise. - jusqu'à 25 mètres de haut lorsque les conditions sont idéales. Ces vagues monstrueuses sont rendues possibles par les conditions naturelles particulières du spot, à savoir un canyon sous-marin directement à proximité de la côte et des courants souterrains qui favorisent encore plus la taille des vagues. Ce n'est pas pour rien que l'on appelle Nazaré le banc de sable qui fait des veuves - car le spot n'est vraiment pas pour les débutants. En revanche, plusieurs records du monde ont déjà été établis et battus dans ce lieu unique.



2

Teahupoo, Tahiti : la vague la plus dangereuse

L'un des spots de surf les plus connus, si ce n'est le plus connu au monde. La vague de Teahupoo, au large de Tahiti, est au moins aussi exigeante à surfer que celle de Nazaré, et peut être extrêmement dangereuse. Sa particularité : la vague se brise de manière extrêmement puissante et creuse (barrel). En même temps, le récif corallien qui se trouve en dessous s'étend jusqu'à 50 centimètres sous la surface de l'eau. C'est précisément ce récif qui assure, à la "Place of Skulls", c'est-à-dire en français "lieu des têtes de mort"la forme particulière de la vague - et de nombreux accidents, car à Teahupoo, il vaut mieux ne pas risquer un wipeout. Mais lorsque les surfeurs traversent le canal bleu glacial sous un soleil radieux, il n'existe probablement aucun autre spot qui garantisse des photos aussi spectaculaires. La vague de Teahupoo est justement "aussi belle que dangereuse", selon National Geographic.

3

Pipeline, Hawaii : La vague parfaite

Banzai Pipeline, Pipeline ou tout simplement "Pipe" sur la côte nord d'Oahu à Hawaii, est sans doute la mère de toutes les vagues. Parce que c'est la vague parfaite et qu'aucun magazine de surf ne peut se passer d'une photo d'elle. Et pourtant, "cette vague a conservé sa magie", selon surfersmag. Elle se brise extrêmement près de la plage, de sorte que les spectateurs* peuvent voir les surfeurs directement devant eux. En même temps, elle atteint jusqu'à six mètres de haut et, comme à Teahupoo, les surfeurs chevauchent un baril. - d'où le nom de pipeline. Trois récifs, tranchants et caverneux, assurent la vague parfaite et, en même temps, des blessures mortelles si le timing n'est pas parfait. Le pipeline peut prendre des formes très différentes selon les conditions. Mais le spot d'Hawaï restera toujours l'un des plus légendaires au monde.

4

Pavones, Costa Rica : La plus longue vague

Pour surfer à Pavones dans le Golf Dulce au Costa Rica, il faut vraiment le vouloir.. Le spot passe globalement encore sous le radar de la plupart des surfeurs* et n'est que peu exploité par les touristes. Il n'est donc accessible que par un chemin de terre à travers la jungle. En outre, il faut une houle vraiment importante pour avoir des conditions de rêve pour surfer. - et cela n'arrive que quelques mois par an. Mais quand tout s'y prête, Pavones devient vraiment un paradis : On y trouve l'une des plus longues vagues déferlantes à gauche du monde. Si on a de la chance, on reste debout sur la planche pendant plus de deux minutes et on parcourt presque un kilomètre. Et il faut peut-être partager la vague avec un peu moins de surfeurs que sur les autres spots cités. Tout compte fait, cette vague est "absolument légendaire", comme le décrit Gathering Waves.

5

Shipstern Bluff, Australie : La vague insubmersible

Pendant longtemps, Shipstern Bluff, en Tasmanie australienne, n'a pas été d'accord sur le fait de pouvoir surfer cette vague, car "Shippie" est l'une des vagues "les plus sauvages et les plus dangereuses" du monde, ce que confirme également surfertoday. On peut, mais il faut pour cela des compétences exceptionnelles. Car Shipstern Bluff ne se présente pas comme une vague parfaite, mais comme une formation - avec des vagues dans la vague qui ressemblent presque à des marches et qui peuvent surgir de nulle part. De plus, la vague est haute d'une dizaine de mètres et très puissante. Sa particularité : elle ne se brise pas sur la plage de sable, mais à plusieurs kilomètres de la côte. Et celle-ci est constituée de rochers très tranchants et anguleux. La vague est d'autant plus inconfortable que l'eau est glacée. De plus, le spot n'est accessible qu'en bateau, en jet-ski ou après une longue marche à travers la jungle. Bref, pour Shipstern Bluff, il faut vraiment s'habiller chaudement.

Share article
Topics in this article