5

Conseils pour une mobilité respectueuse du climat

LISTICLE | 07/20/2022
Nachhaltige Mobilität für mehr Nachhaltigkeit

Nous ne sommes pas immobiles. La mobilité et le mouvement sont en soi des besoins humains primaires. Nous faisons des excursions, découvrons des mondes lointains, faisons du sport, faisons la navette pour aller travailler, rendons visite à des amis*, déménageons et utilisons pour cela différents moyens de transport. La mobilité a une influence directe et indirecte sur l'empreinte carbone personnelle mais aussi sur notre empreinte carbone commune. Sur les 8,1 tonnes de CO2 par an (2019) émises en moyenne par une personne en Europe, environ 30% proviennent des transports. Nous vous proposons ci-dessous cinq conseils astucieux pour une mobilité durable, que chacun peut appliquer sans problème.

La quantité de CO2 que nous émettons par personne-kilomètre varie fortement d'un moyen de transport à l'autre. Que pouvons-nous faire pour réduire autant que possible nos émissions de gaz à effet de serre lors de nos déplacements, tout en conservant le côté ludique ? En fait, ce n'est pas si difficile. De petits changements vers un style de vie plus conscient peuvent suffire à nous faire participer activement au projet global de protection du climat. Alors, allons-y !

Qu'est-ce que la mobilité durable ?

L'objectif premier de la mobilité durable est d'utiliser efficacement les moyens de transport afin de produire le moins de CO2 possible. La véritable approche derrière tout cela poursuit l'objectif de soulager l'environnement en réduisant les émissions et de diminuer le trafic individuel, c'est-à-dire l'utilisation de la voiture privée. Il s'agit également de garantir la préservation des espaces de vie.

1

Utilise les transports en commun ou pédale.

Si tu préfères le train ou le bus urbain à ta voiture, c'est bon pour le climat. Par rapport à une voiture privée, tu économises ainsi jusqu'à 70% d'émissions de CO2 pour un même trajet. Bien entendu, le vélo est également une bonne solution pour se rendre d'un point A à un point B. Le vélo n'est pas seulement bon pour l'environnement, il génère également moins d'émissions sonores, est encore plus économique que les transports en commun et améliore en outre ta propre forme physique. Une situation gagnant-gagnant évidente.

2

Utilise un autocar ou un train longue distance pour partir en vacances

Berlin, Venise, Amsterdam et Vienne sont facilement accessibles en train de nuit. Il existe également une large offre de voyages lointains en autocar ou en train. Dans l'espace européen, il est facile d'éviter les voyages en avion. Cela s'avère également payant pour le climat.

3

Lors de l'achat d'une voiture, fais attention à la valeur d'émission du véhicule

Les véhicules tout-terrain sont out. Plus la voiture est grande et lourde, plus la consommation est élevée et plus les émissions de CO2 sont importantes. Nous recommandons donc de faire attention aux émissions d'une voiture lors de son achat. Utilisées pendant de nombreuses années, les voitures électriques émettent nettement moins que les véhicules fonctionnant avec des carburants fossiles (varie en fonction du mix électrique).

4

Covoiturage

La voiture devient moins un problème si tu la partages avec d'autres ou si tu fais du covoiturage. Une voiture peut facilement transporter quatre à cinq personnes, ce qui permet d'économiser un peu de CO2. Si cinq personnes parcourent 100 kilomètres par jour en covoiturage, l'économie quotidienne de CO2 par personne s'élève à environ 15 à 20 kilos !

5

Acheter des produits régionaux

Dans presque chaque localité / ville, il y a un petit magasin qui propose des produits régionaux. Cela présente deux avantages : D'une part, les produits régionaux sont plus sains et leur production est plus respectueuse de l'environnement. De plus, ces magasins sont souvent accessibles sans voiture ou du moins plus proches que le supermarché le plus proche.

Et même s'il n'y a "que" le supermarché : De nombreux citadins peuvent facilement faire leurs courses à pied, ce qui est également une alternative respectueuse de l'environnement.

Qu'est-ce qui plaide en faveur de la mobilité durable ?

  • Protection contre le bruit : les charges de trafic élevées dans les villes provoquent des nuisances sonores pour les riverains. En revanche, le trafic ferroviaire est silencieux et ne dérange pas. L'utilisation du vélo ne provoque pas non plus de bruit désagréable.
  • Qualité de vie : le bruit ainsi que les émissions élevées de CO2 dues au trafic automobile réduisent la qualité de vie dans les villes.
  • Santé : les voitures rejettent quotidiennement des gaz d'échappement dans l'air, ce qui n'est pas sans risque pour la santé, surtout pour les personnes souffrant de maladies pulmonaires chroniques.
  • Protéger les espaces naturels : Moins de circulation automobile signifie également que moins d'espaces verts sont transformés en routes. Cela profite en fin de compte à la nature.
  • Protection du climat : notre climat est la raison pour laquelle la mobilité durable est au centre de l'attention. Plus de 20 pour cent des émissions de CO2 proviennent du trafic automobile, cela doit changer.

Mobilité durable : un avenir plein de défis ?

Nous sommes en train de vivre un changement structurel. Il existe de plus en plus d'offres de mobilité durable et, grâce au développement des transports publics, nous sommes moins dépendants de la voiture. Mais pour beaucoup, c'est un défi, car tout le monde n'est pas indépendant de sa voiture et certaines destinations de vacances ne sont accessibles qu'en avion.

En fin de compte, tout est une question de priorités. Tu peux déjà réduire ton budget d'émissions en ne faisant tes courses qu'une fois par semaine. Et les vols sont également faciles à remplacer, car il existe d'innombrables belles destinations de vacances avec des liaisons ferroviaires. Et si tu pars en vacances en train, tu peux aussi, en toute bonne conscience, utiliser une voiture de location pour découvrir les beaux aspects de ta destination.

Share article
Topics in this article

Plus sur le thème Mobility