SUP - sport tendance dans l'eau et facteur de plaisir

SUP signifie Stand up Paddling et est considéré comme un sport optimal en été sur un lac, une rivière ou même dans la mer. Avec un maximum de fun, il fait aussi travailler tout le corps.

Qu'est-ce que le SUP exactement, pourquoi tu devrais absolument commencer le SUP et quels types de planches de SUP il y a, ISPO.com l'a résumé ici pour toi. Nous avons également rassemblé des conseils et des astuces pour votre prochaine sortie en SUP, que vous soyez débutant ou professionnel.

Qu'est-ce que le SUP ?

Le stand up paddle est un Entraînement complet du corps d'un genre particulier et surtout pour les skieurs, mais aussi les snowboarders et autres sportifs, une méthode d'entraînement croisé très appréciée. Cette tendance estivale offre pour ainsi dire un entraînement de la nuque jusqu'au petit orteil, car aucun muscle du corps ne reste immobile ou non entraîné.

Le SUP s'adresse aux sportifs de tout âge, Etat de forme, poids et taille. L'ensemble du corps est entraîné de manière optimale et en ménageant les articulations. Avec l'équilibrage permanent, la musculature profonde est sollicitée, ce qui est très utile surtout après une hernie discale ou en cas d'autres problèmes de dos. 

En même temps, aucun muscle n'est surentraîné, au contraire, les muscles du muscle du dos se développent.dos, dans le tronc, les muscles abdominaux et les muscles des bras et des jambes s'équilibrent et il y a un équilibre.

En même temps, la nature et l'eau qui entourent le sportif ont un énorme effet calmant et équilibrant, ce qui fait que le SUP Détente pour l'esprit et l'âme.

SUP - Pourquoi tu devrais t'y mettre maintenant

La réponse à cette question est simple, car le SUP est bon pour la forme et la santé, et il est en outre très amusant. Au début, tu peux aussi simplement louer l'équipement, ce qui réduit l'investissement financier par rapport à l'achat. Avec un peu d'entraînement, le SUP est une petite aventure en soi, qui convient parfaitement à une journée d'été en plein air et qui fait également travailler les muscles des épaules, du dos et du tronc.

Le SUP est aussi très tendance parce qu'il est un sport pour toute la famille. Pour les enfants en particulier, ce sport est intéressant et facile à maîtriser. Les parents devraient veiller à ce que, lors d'une sortie commune en SUP, le plus lent de la famille donne le tempo et que le premier tour avec les enfants sur la planche ne dépasse pas 10 kilomètres.

Ici, tu trouveras le guide ultime du SUP

Stand Up Paddling : conseils et astuces pour les débutants en SUP

Pour que le sport à la mode qu'est le SUP soit vraiment amusant, il faut que les débutants tiennent compte de quelques points et surtout qu'ils misent sur la bonne planche. L'entraîneur de SUP Raphale Kuner, qui est instructeur de formation de l'American Canoe Association, donne quelques conseils à ce sujet. Il conseille aux débutants de choisir une planche un peu plus large et plus longue, mais surtout une planche adaptée au poids du pagayeur. De même, il est décisif de savoir où l'on veut aller avec son SUP et quel est l'objectif - distance, vitesse ou plutôt surf sur la vague.

En plus de la planche, il faut la bonne pagaie. Avant de partir, enfilez rapidement le gilet de sauvetage et emportez la bouée de sauvetage.

Stand Up Paddling : conseils et astuces pour les débutants en SUP

Technique du SUP : Voici les bases techniques

La technique du stand up paddle est simple : tu te tiens debout, les pieds écartés de la largeur des hanches, exactement parallèles au creux de la poignée sur la planche. Les genoux sont légèrement pliés afin de pouvoir compenser les petites vagues. Le bras supérieur sur la poignée de la pagaie, également appelé bras de pression, se trouve à la verticale au-dessus de la pagaie et exécute tous les mouvements de pagaie. Le bras dit de traction saisit le manche à environ la largeur des épaules sous la poignée et constitue le pivot des mouvements de la pagaie. Il devrait presque toujours rester tendu.

En ce qui concerne la technique de pagayage, il y a trois phases, à savoir la phase d'engagement, la phase de traction et enfin la phase de récupération. Dans la première phase, la pagaie doit être plongée dans l'eau aussi loin que possible vers l'avant, et dès que la pagaie est complètement immergée, la phase de traction commence. Il est utile de penser à tirer la planche de SUP vers la pagaie et non l'inverse. La dernière phase, celle du retour, est exécutée par le bras de pression, sous la forme d'un mouvement latéral qui fait sortir la pagaie de l'eau et la ramène à plat sur la surface de l'eau après une rotation de 90 degrés de la pale.

Acheter une planche de SUP - Conseils d'achat pour les débutants

Celui qui est déjà tombé sous le charme de ce nouveau sport à la mode en été envisage naturellement d'acheter sa propre planche de SUP. De nombreuses questions se posent alors, comme celle de savoir s'il faut acheter une planche gonflable ou plutôt une planche rigide. La première est clairement la plus vendue et présente de nombreux avantages, notamment le fait que, malgré une taille plus compacte, la technique est presque équivalente à celle d'une planche rigide.

En ce qui concerne la longueur, la largeur et l'épaisseur de la planche de SUP, il y a un principe simple à respecter - plus la planche est longue, large et épaisse, plus il est facile de pagayer avec, surtout pour les débutants. 

Acheter une planche de SUP - comment trouver la planche parfaite pour toi

SUP-Check - Quelle planche pour quel usage ?

Le SUP ou Stand Up Paddle offre quelque chose à chacun : que ce soit à la mer, à la rivière ou au lac, que ce soit pour l'entraînement d'endurance, la détente ou l'action, les possibilités sont multiples. Celui qui souhaite acquérir un SUP est toutefois confronté à la question suivante : planche gonflable ou planche rigide ? Et doit-il s'agir d'une planche de randonnée ou d'une planche polyvalente ?

Avant de choisir sa planche préférée, il faut savoir si l'on préfère une planche gonflable ou une planche rigide.&nbspLes pagayeurs amateurs choisissent principalement des planches gonflables, car elles sont plus faciles à transporter et plus stables dans l'eau que les planches rigides. Les planches gonflables sont l'incarnation même de l'easy paddling. Elles convainquent par leur légèreté et leur robustesse face aux rochers et aux pierres.

Hardboard vs Inflatable Board - Qu'est-ce qui te convient le mieux ?

Pourquoi le SUP est si populaire

Été, soleil, vacances et sports aquatiques vont de pair pour beaucoup. Et le stand up paddle arrive à point nommé, car il n'y a guère d'autre sport dans l'eau fraîche qui soit aussi facile à apprendre et aussi amusant. Comme tu peux aussi bien te détendre sur un lac ou une rivière que faire un entraînement efficace ou même faire des courses, le groupe cible pour ce plaisir aquatique est très large. 

Indépendamment du fait que tu veuilles simplement pagayer devant toi ou que tu fasses des courses dans des cours d'eau plus rapides ou même en eau vive, une chose est claire : avec le SUP, la nature pure et les effets d'entraînement optimaux se rejoignent.A part la planche, l'équipement est minimal et peu coûteux, et tu peux apprendre cette tendance estivale aussi bien en autodidacte qu'en suivant des cours. Ce dernier est particulièrement recommandé, car il te permet d'apprendre immédiatement le maniement correct de la pagaie, mais aussi la technique de virage.

Dans l'ensemble, les barrières très basses à l'entrée, mais aussi la polyvalence du SUP et le plaisir de l'air et de l'eau sont les raisons pour lesquelles le SUP est si répandu. Un autre avantage important est que la seule force physique suffit et que tu n'as pas besoin de recourir à la force motrice ou à d'autres moyens qui ont un effet négatif sur l'environnement. 

SUP : surfer sur les vagues en toute décontraction

Dans l'eau, sur la planche, la pagaie à la main et le regard perdu dans l'immensité. De plus en plus de gens découvrent le stand up paddle - un sport qui connaît un boom fou.

La technique n'est pas compliquée, le sport est tranquille (pour autant que la houle le permette). De plus, la largeur de la planche de SUP offre une stabilité suffisante pour pouvoir pagayer en toute décontraction.

Comparé au surf ou au kayak, c'est un sport nautique qui a un effet apaisant et qui pourtant procure beaucoup de plaisir tout en faisant travailler tout le corps.

How to : se détendre en surfant

SUP : Conseils & astuces de la championne du monde Sonni Hönscheid

À quoi ressemble l'entraînement parfait en SUP ?

Sonni Hönscheid, la triple championne du monde d'Ocean Crossing autour d'Hawaï, donne des conseils pour SUP-Profis und Einsteiger. Elle aborde l'alimentation optimale et explique ce à quoi tu dois absolument faire attention lors de l'achat d'une planche de SUP. En outre, la championne du monde de SUP donne des aperçus privés et parle de sa préparation pour les courses importantes.

En dernier lieu, elle révèle des conseils utiles pour éviter les chutes dans l'eau et explique pourquoi les requins en mer représentent un si grand danger pour les sportifs de SUP.

Obtenez les meilleurs conseils SUP de Sonni Hönscheid

Où peut-on faire du stand up paddle ?

En principe, le SUP est possible partout où la profondeur d'eau sous la quille est d'au moins 30 centimètres. Le SUP est donc possible aussi bien sur les petits ruisseaux que sur les rivières, les lacs et les mers. Ceux qui vivent dans une grande ville - comme Potsdam, Berlin et la région du Brandebourg - trouvent ici des possibilités idéales et de nombreux plans d'eau qui invitent à la pratique du SUP.

Tendances SUP

Même si le stand up paddle est une tendance en soi, il existe des évolutions qui rendent ce sport encore plus attrayant pour certains groupes cibles. On peut notamment citer le sit-on-top paddle, qui consiste à monter un siège de kayak amovible sur la planche. En effet, les personnes souffrant de blessures dorsales ou ayant des problèmes de dos sont souvent dépassées par le simple SUP ou ne peuvent tout simplement pas le pratiquer.

Avec le siège de kayak, qui peut être monté en un tour de main, et la pagaie double, la planche peut être utilisée comme un kayak. Mais les sportifs avec des restrictions ne sont pas les seuls à aimer cette forme de SUP, les familles ou les propriétaires de chiens y ont aussi volontiers recours.

Wingsurfing ou wingsurfing. Le wingfoil est un sport encore très récent, mais il est de plus en plus populaire. L'aile est un petit cerf-volant gonflable dont la fabrication présente des similitudes avec celle d'un cerf-volant. En combinaison avec une planche wingfoil ou un snowboard, voire une planche SUP, il peut être utilisé sur terre comme dans l'eau.

Comme nous l'avons déjà mentionné, de nombreux amateurs de sport aiment emmener leur compagnon à quatre pattes, d'autant plus que de nombreux chiens aiment l'eau. Il convient toutefois de noter que tu ne dois emmener ton ami à quatre pattes sur la planche de SUP que lorsque tu es toi-même à l'aise pour pagayer. En effet, le chien à la proue peut rapidement perturber l'équilibre et ainsi faire chavirer la planche.

Comment et quand le SUP est-il né ?

Le SUP a probablement été inventé par les Polynésiens, mais sa véritable popularité remonte à Hawaï et aux îles voisines. Dans les années 1960, les Beach Boys y ont fait en sorte que les touristes puissent faire l'expérience de leurs premières vagues sur leurs longues planches et avec des pagaies de canoë. C'est de là qu'est né le terme de Beach Boy Surfing.

Peu après le changement de millénaire, les surfeurs hawaïens autour de Dave Kalama et Archie Kalepa, Rick Thomas et Laird Hamilton ont ressuscité le SUP et conçu ce sport à la mode comme une méthode d'entraînement alternative en mer, lorsqu'il n'y avait justement pas de vagues.