7

Days, 7 Good News : nous fêtons les victoires sportives - de la Sarre à l'Afrique

LISTICLE | 03/30/2022
7 jours, 7 bonnes nouvelles : une victoire héroïque au Tour-de-France, un lavage de tête pour les ignorants du bonnet de bain et un club de football qui prend position contre le racisme.
Author:
Antonia Wille

Nous trouvons : De temps en temps, il faut de bonnes nouvelles. Surtout dans le domaine du sport. Dans nos Good News, nous te servons chaque semaine sept nouvelles qui font battre notre cœur de sportif - et le tien aussi, espérons-le. Parce que les nouvelles sont amusantes. Elles sont tournées vers l'avenir. Parce qu'elles montrent de nouvelles tendances. Parce qu'elles apportent une touche d'absurdité dans un monde bien trop sérieux. Ou tout simplement parce qu'elles apportent de la joie. L'essentiel, c'est la bonne humeur, telle est notre devise dans ce format d'actualités. Et nous nous y mettons tout de suite. Avec une lanceuse de poids inhabituelle de la Sarre, la première star mondiale du vélo en Afrique et un tweet de Gary Lineker qui fait une fois de plus mouche.

1

En finir avec le boycott solitaire de l'égalité des droits

Le boycott le plus solitaire de l'histoire du football a pris fin : en 2017, la Norvégienne Ada Hegerberg a cessé de faire partie de l'équipe nationale parce qu'elle ne supportait pas le manque d'égalité en ce qui concerne le football masculin. En 2018, Hegerberg est devenue footballeuse mondiale. Lorsqu'elle a poursuivi le boycott lors de la Coupe du monde de 2019, il en était encore question. Depuis, les choses se sont calmées autour d'elle, notamment en raison de nombreuses blessures, et encore plus autour de son boycott. Mais aujourd'hui, la jeune femme de 26 ans a surpris tout le monde en revenant en équipe nationale. Quelqu'un se traîne-t-il sur les genoux ? Non, entre-temps, les choses ont changé au sein de la fédération norvégienne, peut-être aussi à cause de Hegerberg. L'ancienne joueuse Lise Klaveness, par exemple, est désormais une femme à la tête de la fédération. "Elle m'a fait comprendre que depuis, il y a eu beaucoup de changements dans le système, de nouvelles personnes qui ont fait bouger les choses", dit Hegerberg, qui veut maintenant se battre pour la Norvège aux Championnats d'Europe.

2

Amis lilas-blancs du bleu-jaune

Ils jouent en violet et blanc et font actuellement la plus grande joie d'un jeune homme en bleu et jaune : les footballeurs du VfL Osnabrück, qui évoluent en 3e division, ont intégré dans leur entraînement le jeune professionnel Vikentiy Voloshyn, originaire d'Ukraine. Le jeune homme de 20 ans est le premier footballeur ukrainien à avoir ainsi trouvé une place dans une équipe après sa fuite. Le directeur sportif du VfL Osnabrück, Amir Shapourzadeh, veut ainsi donner un sens à la vie du jeune homme échoué dans un centre d'accueil pour réfugiés. "Nous espérons ainsi pouvoir l'aider non seulement sur le plan sportif, mais aussi à tous les autres niveaux."

3

Fort par le rejet

Allabèsses, les misogynes : "En fin de compte, le rejet m'a renforcée" est la phrase que vous pouvez mettre derrière vos oreilles. Elle vient d'Amélie Mauresmo. L'ancienne joueuse de tennis de classe mondiale a raconté dans la "Neue Zürcher Zeitung" comment elle a été attaquée en tant qu'entraîneur du Britannique Andy Murray. Simplement à cause de son sexe. Mauresmo a survécu à cela, tout comme à l'hostilité dont elle a fait l'objet après avoir révélé son homosexualité dans sa jeunesse. "J'avais brisé un tabou et on me l'a fait sentir", se souvient l'actrice de 42 ans de l'ambiance dans son pays natal, la France. Entre-temps, cette situation est plus que révolue. Au printemps, Mauresmo reviendra à Paris pour les Internationaux de France, en tant que directrice du tournoi de tennis le plus important de son pays.

4

La première star mondiale du vélo en Afrique

La promotion est efficace : il y a des années, Biniam Girmay, originaire d'Érythrée, a été soutenu par un programme de développement de l'UCI, l'Union cycliste internationale. Aujourd'hui, ce jeune homme de 21 ans est la première star africaine du cyclisme mondial. En Belgique, il a remporté la classique Gand-Wevelgem et a ainsi obtenu la première victoire d'un Africain dans une telle course. Les conséquences ont été à la hauteur. "J'ai reçu 1000 messages", devant son hôtel, les fans attendaient. "Être le premier Africain à gagner met la pression", dit Girmay. Espérons qu'il le prenne comme un encouragement, nous voulons plus de succès de la nouvelle étoile du cyclisme.

5

Selon les mots de Gary Linekers

Pour ce moment particulier, nous laissons la parole à Gary Lineker. Lineker est l'homme, qui, dans les meilleurs moments du football allemand, a inventé la phrase : " Le football est un jeu simple : 22 hommes courent après un ballon pendant 90 minutes, et à la fin, ce sont toujours les Allemands qui gagnent." À l'occasion du retour du Danois Christian Eriksen en équipe nationale après son arrêt cardiaque, un nouveau Lineker a fait le tour des réseaux sociaux, que nous sommes heureux de partager : " Merveilleux de voir Christian Eriksen marquer pour le Danemark, 287 jours après que nous ayons craint le pire. Fantastique !"

6

Appréciation du snowboarder de classe mondiale

Vous voulez plus d'attention ? Vous l'obtiendrez sur ISPO.com : Les snowboardeurs allemands sont excellents et méritent tous les éloges. Martin Nörl est le premier snowboarder allemand à avoir remporté le classement général de la Coupe du monde. Ramona Hofmeister a remporté la Coupe du monde pour la troisième fois. Nörl s'est plaint auprès de l'agence de presse allemande du manque d'estime du public pour son sport. "Nous faisons partie des principales nations de snowboard au monde et nous le mériterions", a déclaré le skieur de 28 ans. Nous sommes d'accord!

7

La meilleure lanceuse de poids de la Sarre en haut de l'affiche

L'honneur vient tard, mais il vient : la championne sarroise du lancer du poids dans la catégorie des plus de 40 ans en 2016 a eu droit à la première page du journal de gauche "taz". Nous supposons qu'Anke Rehlinger a ri de bon cœur à la photo de son tir victorieux qui l'accompagne. Car après la sensationnelle majorité absolue obtenue par la politicienne du SPD lors des élections régionales de dimanche, le "taz" a titré à propos de la photo de Rehlinger avec une balle dans la main : "Union et Linke sévèrement touchées". Nous félicitons et nous réjouissons d'avoir une sportive qui réussit dans la politique de pointe.

Share article
Author:
Antonia Wille

Commentaires