7

Days, 7 Good News : Shiffrin debout, médaille d'argent pour une bénévole et l'Allemand Magnus Carlsen

LISTICLE | 01/11/2023
7 jours, 7 bonnes nouvelles : une victoire héroïque au Tour-de-France, un lavage de tête pour les ignorants du bonnet de bain et un club de football qui prend position contre le racisme.
ISPO.com Logo
Author:
ISPO.com

Nous pensons que c'est une bonne nouvelle : De temps en temps, il faut de bonnes nouvelles. Surtout dans le domaine du sport. Dans nos Good News, nous te servons chaque semaine sept nouvelles qui font battre notre cœur de sportif - et le tien aussi, nous l'espérons. Parce que les nouvelles sont amusantes. Elles sont tournées vers l'avenir. Parce qu'elles montrent de nouvelles tendances. Parce qu'elles apportent une touche d'absurdité dans un monde bien trop sérieux. Ou tout simplement parce qu'elles apportent de la joie. L'essentiel, c'est la bonne humeur, telle est notre devise dans ce format d'actualités. Et nous commençons tout de suite avec Shiffrin, une médaille d'argent pour une bénévole et l'Allemand Magnus Carlsen.

1

La science crée le savoir

Le sport n'est pas une science, loin de là : depuis longtemps, l'activité physique est optimisée à grands coups de cerveau dans chaque discipline sportive. Nous trouvons donc grandiose que le Deutscher Olympischer Sportbund (DOSB) récompense tous les deux ans d'excellents scientifiques du sport. Cette année, c'est Philip Furley de la Deutsche Sporthochschule qui reçoit le premier prix. Il a passé son habilitation sur le thème "Comportement non verbal et perception des personnes dans le sport" - nous imaginons que c'est une chaire pour faire des signes de la main au beach-volley.

2

Retour à Buffalo

Back in Buffalo : après son arrêt cardiaque lors du match NFL à Cincinatti, Damar Hamlin a pu retourner dans sa ville natale. "Je suis heureux d'être de retour à Buffalo", a écrit le joueur de 24 ans. Pour ce faire, il a rédigé des lignes de remerciement pour le soutien de ses fans, qui témoignent de sa grande gratitude. "L'amour que vous m'avez tous témoigné est le même que celui que je veux rendre au monde".

3

Retour à Wengen

D'abord une opération du genou, puis une blessure musculaire peu après son retour. Aujourd'hui, Thomas Dreßner est de retour sur les skis. Un timing parfait : le meilleur skieur de vitesse allemand fêtera son deuxième retour de la saison lors de la célèbre course du Lauberhorn le week-end prochain. Dreßner est également déjà qualifié pour les Championnats du monde de ski alpin en France.

4

La Shiffrin qui tient debout

C'est la Shiffrin de la résilience : tantôt au sommet, tantôt en bas, tantôt au sommet. Aujourd'hui, l'Américaine est si haut qu'elle ne redescendra pas. Sa 82e victoire en Coupe du monde est un record féminin que la skieuse de 27 ans va certainement encore améliorer. Elle rejoindra bientôt la légende du ski suédois Ingemar Stenmark et ses 86 victoires en Coupe du monde, un record jamais atteint. Après la déception des Jeux olympiques d'hiver de Pékin, ses doutes sur elle-même et le décès soudain et choquant de son père Jeff, elle est de retour en force. "Pour elle, le ciel est la limite", a déclaré Lindsey Vonn, qui détenait auparavant seule le record de la Coupe du monde.

5

Médaille d'argent en tant que bénévole

Au départ, elle ne voulait que poster sur les médias sociaux en tant que bénévole - mais finalement, Lisa Michajlova a quitté les Jeux d'hiver de la Maccabi avec une médaille d'argent. La jeune femme de 24 ans a décroché la deuxième place en curling lors des Jeux juifs d'hiver de Ruhpolding. Des Juifs de 20 nations différentes étaient venus aux premières Maccabiades depuis près de 87 ans, a raconté Michajlova au "taz". C'est alors que sa voisine de chambre aurait raconté qu'il manquait encore quelqu'un à l'équipe allemande de curling. "Je n'avais jamais fait ça avant, mais ensuite ça s'est très bien passé, c'est comme le bowling, mais sur la glace". Son équipe a eu la bonne tactique - et elle a maintenant l'argent.

6

Définitivement le Magnus Carlsen allemand

Il est depuis longtemps un prodige des échecs. Mais aujourd'hui, à tout juste 18 ans, Vincent Keymer a définitivement prouvé qu'on le compare à juste titre à Magnus Carlsen. Au Kazakhstan, Keymer, originaire de Saulheim, a remporté le titre de vice-champion du monde d'échecs rapides. Il a mis en échec plusieurs grands maîtres. À la fin, seul Carlsen l'a devancé - pour l'instant.

7

Félix, le prince de glace

Il patine si bien sur la glace que même les arbitres veulent le voir faire un tour de plus : Felix Rijhnen a dû faire 26 tours au lieu de 25 lors du 10 000 mètres de la Coupe du monde de patinage de vitesse à Calgary, car les arbitres avaient mal compté. Un épisode de plus dans une saison riche en épisodes pour celui que le "Frankfurter Allgemeine Zeitung" vient d'anoblir en le nommant "prince de la glace". Car Rijhnen, un temps banni de la fédération DESG en raison de sa deuxième passion, est désormais le patineur allemand le plus rapide, il a même remporté une course de Coupe du monde en Norvège. Et sur 26 tours, il est désormais aussi le plus rapide au monde - tous les autres s'arrêtent après 25 tours déjà.

Share article
ISPO.com Logo
Author:
ISPO.com
Topics in this article